L’AR. Drone, un OVNI pour geek (1re partie)

Apparu pour la première fois lors du grand salon des nouvelles technologies, le CES à Las Vegas en 2010, l’AR. Drone est un petit hélicoptère télécommandé, plus précisément un quadricoptère, permettant de donner vie à nos rêves de pilote de haute voltige. Nous allons nous interesser à cet OVNI d’un nouveau genre.
Parrot, entreprise très connue pour ses accessoires Bluetooth nous livre cette fois un drôle de gadget qui va en ravir plus d’un parmi nous. Pourquoi faire le choix d’un appareil de ce type-là ? J’imagine que nous ne le saurons jamais exactement, mais j’ose penser que les ingénieurs de l’entreprise ont su garder une âme d’enfant, qu’on peut retrouver dans tout geek et… chez beaucoup d’entre nous. Ce n’était pas forcément le marché de l’entreprise par le passé, oui, mais, le résultat est là pour prouver l’effet bénéfique pour l’entreprise en termes de résultat financier et surtout d’image de marque. Ok, mais des appareils volants télécommandés, cela n’a rien de nouveau en soi ? Oui, mais contrôlables par WiFi à partir d’un simple Smartphone ? Cela prend tout de suite de l’intérêt pour nous, joyeux geek que nous sommes ! La nouveauté de l’AR. Drone est donc cette capacité d’offrir un engin volant pour un prix correct permettant à chacun de se prendre pour un grand pilote à partir des appareils que nous manipulons maintenant tous les jours. L’idée est vraiment de s’appuyer sur les technologies que l’on côtoie dans nos appareils électroniques, mais dans un contexte un peu plus fun. Il vous suffit donc d’un Smartphone, officiellement d’un iPhone / iPad ou d’un terminal Android à l’heure actuelle, pour prendre le contrôle par WiFi d’un AR. Drone. Une connexion est établie entre les deux appareils et ensuite l’application sur l’appareil mobile vous permet de contrôler l’appareil volant. Il est donc temps de rappeler les bases de l’aviation et connaître le bon vocabulaire pour briller en société.

Neils Freier

S'ABONNER