Ecrire un module d’extension pour WordPress 3

Après avoir pris en main WordPress 3, voyons aujourd’hui comment écrire un module d’extension simple.

Le mois dernier nous avons pris en main WordPress. Nous l’avons installé, effectué quelques réglages, et même écrit un peu de code pour modifier son comportement. Cependant notre façon de procéder pour ce code, si elle est intéressante pour faire quelques essais rapides, n’est qu’un hack qui ne peut convenir si l’on ambitionne de faire du travail propre. En outre, il est important de le rappeler, le code que nous avions ajouté dans certains fichiers du système est susceptible d’être écrasé lors des mises à jour. Ainsi que nous l’avons dit, WordPress est un CMS à part entière, et comme tous les grands CMS, son comportement peut être modifié ou enrichi au moyen de modules d’extensions. Nous allons aujourd’hui voir comment écrire un de ces modules. Notre but est d’aboutir à un module simple, mais qui traitera les questions d’installation/désinstallation, de modification d’affichage des contenus, de modification de la feuille de style du thème d’affichage des contenus, et l’ajout d’une configuration dans l’interface d’administration. D’autres notions plus avancées seront traitées dans un article ultérieur. Le lecteur trouvera le code complet de tous nos exemples sur notre site.

Frédéric Mazué

S'ABONNER
Egalement au sommaire n°: 153