Découvrir Hadoop sur Windows Azure

« Microsoft adopte Hadoop » sur Windows Azure, sa plateforme de Cloud Computing ; la nouvelle, tombée officiellement en Novembre dernier, illustre la volonté de Microsoft d’ouvrir sa plateforme au plus grand nombre et réaffirme au passage celle de s’engager dans le support et le développement de technologies faisant consensus dans l’industrie du logiciel. Hadoop sur Azure, conçu en partenariat avec la société Hortonsoft, acteur de référence dans le monde Hadoop, s’annonce comme étant le fer de lance de la stratégie « BigData » de Microsoft. Le fruit de cette alliance devrait être du gagnant-gagnant pour Hadoop, Microsoft et leurs communautés respectives.
Microsoft, qui n’en est pas à ses débuts en matière de « Big- Data », croit en Hadoop. S’il fallait le démontrer, nous parlerions de ce que l’on peut qualifier de dommage collatéral de la nouvelle stratégie de Microsoft, j’ai nommé Linq To HPC (aka Dryad Linq). Cette technologie ambitieuse, alternative efficace au modèle MapReduce, et éprouvée en interne chez Microsoft sur des services en production, a été abandonnée dans la foulée. Reste un survivant sur le créneau du MapReduce chez Microsoft, c’est le projet Daytona qui sera abordé à la fin de cet article. Il y a fort à parier que Microsoft, qui devrait drainer un ensemble de projets et d’utilisateurs conséquents, mettra les moyens pour étendre l’écosystème Hadoop et faire progresser la solution, notamment, peut-on l’espérer, grâce au savoir-faire des équipes à l’origine des avancées sur Linq To HPC.

Julien Delhomme

S'ABONNER
Egalement au sommaire n°: 150