Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

48 % des PME et grandes entreprises utilisent encore un OS obsolète ou en fin de vie

Par:
fredericmazue

jeu, 29/08/2019 - 15:45

En dépit de la disponibilité de versions plus récentes, environ 41 % des consommateurs utilisent toujours un OS sur PC qui ne bénéficie plus d’aucun support ou en sera dépourvu prochainement, tel que Windows XP ou Windows 7. C’est également le cas dans 40 % des TPE et 48 % des PME et des grandes entreprises, selon une étude Kaspersky. Cette situation engendre un risque pour la sécurité de ces utilisateurs.

Rappelons que lorsqu’un système d’exploitation arrive au terme de son cycle de vie, cela signifie que son éditeur ne publiera plus aucune mise à jour, y compris à des fins de cybersécurité. Pourtant des chercheurs en sécurité ou des cybercriminels pourront continuer d’y découvrir des vulnérabilités jusque-là inconnues. Ces vulnérabilités risqueraient alors d’être exploitées dans des cyberattaques face auxquelles les utilisateurs se retrouveraient sans défense, faute de la diffusion d’un correctif destiné à y remédier.

Selon cette étude 2 % des PC des particuliers et 1 % des postes de travail dans les TPE fonctionnent encore sous Windows XP, un OS dont le support s’est arrêté depuis plus de 10 ans. Moins de 0,5 % des consommateurs (0.3 %) et des TPE (0.2 %) préfèrent toujours Windows Vista, qui ne bénéficie plus d’un support général depuis sept ans. Il est également à noter que certains consommateurs (1 %) et certaines entreprises (0,6 % des TPE et 0,4 % des PME et des grandes entreprises) n’ont pas profité de la mise à jour gratuite vers Windows 8.1 et en sont restés à Windows 8, dont Microsoft a interrompu le support depuis janvier 2016.

Windows 7 demeure très répandu chez les particuliers et dans les entreprises, bien que la fin de son support étendu soit prévue pour janvier 2020. Plus d’un tiers (38 %) des consommateurs et des TPE, ainsi que 47 % des PME et des grandes entreprises, utilisent encore cette version du système d’exploitation. Dans les PME et grandes entreprises, la part de Windows 7 est identique à celle de la dernière version en date, Windows 10 (dont 47 % des PC sont équipés).

« Nos statistiques indiquent qu’une proportion non négligeable des utilisateurs, tant au sein des entreprises que chez les particuliers, se sert encore de PC dotés d’une version de système d’exploitation périmée ou en fin de vie. L’utilisation répandue de Windows 7 est préoccupante, car il reste moins de six mois avant l’arrêt du support de cette version. Les raisons de ce retard pris dans les mises à jour vont de la nature des logiciels installés, qui peuvent être incompatibles avec les plus récentes versions du système, à des motifs économiques voire à de simples habitudes. Or, un OS ancien qui ne reçoit plus de correctifs présente un risque en matière de cybersécurité et le coût d’un incident dans ce domaine peut se révéler bien supérieur à celui d’une mise à jour. C’est pourquoi nous recommandons à nos clients de migrer vers des versions bénéficiant d’un support et de veiller à mettre en place des outils de sécurité complémentaires pendant la période de transition », commente Tanguy de Coatpont, directeur général France de Kaspersky.

Commentaires

W7 a encore de très nombreux adeptes et pour cause quand on le compare à ce W10.....n'en déplaise à microsoft et ce malgré le "forcing" qu'il exerce pour passer sur leur très mauvais OS (pire que W8 ???????-équivalent en tout cas)