Programmez! #239 PDF pour nos abonnés papier

Abonnés papier : en raison de la situation due au coronavirus, des retards sont à prévoir en ce qui concerne la distribution de Programmez! #239 par La Poste. C'est pourquoi nous mettons Programmez! #239 PDF à disposition dans votre compte utilisateur sous un onglet dédié en attendant. Pour y accéder, il vous suffit de saisir votre n° d'abonné (ou éventuellement le ressaisir comme pour l'accès aux archives) dans votre compte utilisateur, si ce n'est pas déjà fait. Si vous ne connaissez par votre numéro d'abonné, vous pouvez l'obtenir à cette page.

En cas de difficultés, contactez le webmaster à partir du formulaire de contact de ce site.

63 % des entreprises vont moderniser leurs systèmes COBOL en 2020

Par:
fredericmazue

lun, 02/03/2020 - 16:46

70 % des entreprises dans le monde privilégient la modernisation pour mettre en place des changements stratégiques plutôt que de remplacer ou désactiver leurs applications COBOL clés, selon une enquête Micro Focus réalisée par Vanson Bourne. Cette approche s’impose comme une solution peu risquée et efficace pour transformer l’IT et soutenir les initiatives métier digitales.

« À l’heure où les entreprises modernisent leurs environnements COBOL pour changer leurs modalités de déploiement et où son adoption ne cesse d’augmenter, COBOL devrait conserver tout son prestige au cours de cette nouvelle décennie, » explique Chris Livesey, vice-président senior Application Modernization and Connectivity chez Micro Focus. « En effet, il soutient les applications et systèmes métier critiques depuis maintenant 60 ans. COBOL continue d’évoluer et de s’imposer comme un langage flexible et résiliant qui restera de mise dans les entreprises du monde entier. »

Conclusions clés de l’enquête :

  • La modernisation reste un vecteur de changement métier stratégique : la modernisation visant à transformer les environnements IT et à mettre en œuvre des changements métiers critiques peut prendre diverses formes. Ainsi, 53 % des répondants prévoient de moderniser leurs applications et d’intégrer des systèmes COBOL. En parallèle, 37 % modernisent leurs processus et 38 % ont investi dans des projets de modernisation de leurs infrastructures.  
  • Le langage COBOL est au cœur des stratégies de modernisation : au lieu de remplacer et de désactiver leurs systèmes obsolètes, les répondants préfèrent moderniser leur environnement. De fait, 63 % ont choisi d’optimiser leurs systèmes COBOL existants en 2020. De plus, 92 % estiment que les applications de leur organisation basées sur COBOL sont stratégiques, contre 84 % seulement en 2017.
  • COBOL bénéficie encore d’une forte synergie IT-métier : les dirigeants des services techniques sont considérés comme les décideurs les plus appropriés pour les initiatives de modernisation des applications, avec 36 % de directeurs de la technologie (CTO) et 33 % de directeurs informatiques (CIO). Les dirigeants des services non technologiques jouent également un rôle clé dans un nombre significatif d’entreprises, avec 27 % de PDG et 9 % de directeurs financiers. Combinées aux nouvelles priorités IT visant à soutenir les activités des entreprises et à renforcer leur compétitivité (chez 46 % des répondants), les relations entre les équipes de développement COBOL et les activités métier ont évolué et se sont renforcées.
  • L’écosystème IT continue d’évoluer : le changement se poursuit avec l’alignement stratégique des systèmes COBOL grâce aux technologies modernes : 42 % des répondants considèrent le cloud comme une plateforme centrale et viable pour leurs projets métier, contre 30 % seulement en 2017. À mesure que l’environnement IT change, la technologie COBOL reste un composant vital des nouveaux écosystèmes. De plus, son évolution continue s’impose comme un vecteur clé du changement IT et métier.
  • Les systèmes basés sur COBOL se développent et jouent un rôle stratégique : concernant les projets COBOL de leurs entreprises pour 2020, 63 % des répondants indiquent avoir prévu de moderniser leurs systèmes/applications en se concentrant sur la fonctionnalité et les processus. Une tendance confirmée par le fait que la taille de la base de code applicative moyenne est passée de 8,4 millions à 9,9 millions entre 2017 et 2020, ce qui témoigne bien des activités d’investissement, de réutilisation et d’extension à l’échelle des systèmes métier centraux. 

« Grâce à la lisibilité, à l’adaptabilité et à la portabilité de sa conception initiale, COBOL offre une valeur ajoutée considérable aux entreprises et s’impose comme une solution fiable qui continuera d’évoluer et de prospérer », commente Chris Livesey, vice-président senior Application Modernization and Connectivity chez Micro Focus.

« Cette enquête a permis à Vanson Bourne de collecter des données utiles auprès de la communauté IT au sujet de la pertinence actuelle de COBOL, mais aussi des insights prévisionnels qui permettront à des acteurs comme Micro Focus de faire évoluer ce langage au cours des années à venir », conclut Jimmy Mortimer, consultant senior en recherche chez Vanson Bourne.