Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Alliance Bytecode : un partenariat industriel réuni pour forger l'avenir de WebAssembly

Par:
fredericmazue

mer, 13/11/2019 - 17:14

Mozilla, Fastly, Intel, et Red Hat ont mis en place un partenariat dont le but est de fournir un environnement d’exécution de pointe, ainsi que des séries d’outils pour différents langages de programmation, où la sécurité, la productivité et la modularité se conjugueront à une large variété d’architectures et d’appareils.

Pour ces partenaires, l'industrie informatique met de plus en plus les utilisateurs en danger chaque jour. De nos jours, les applications sont massivement modulaires : 80% de la base de code provient de registres de paquets comme npm, PyPI et crates.io,mais avec le problème que  les architectures logicielles actuelles ne sont pas conçues pour rendre cela plus sûr, et que les cybercriminels en profitent… à un rythme de plus en plus rapide, selon eux.

"Ensemble, nous construisons des bases solides et sécurisées qui peuvent sécuriser l'utilisation de code non approuvé, peu importe où vous l'exécutez, que ce soit sur le cloud, en mode natif sur le bureau de quelqu'un ou même sur un tout petit appareil IoT.

Avec cela, les développeurs peuvent être aussi productifs qu’aujourd’hui, utilisant l’open source de la même manière, mais sans mettre leurs utilisateurs en danger."

En clair, les partenaires veulent créer un environnement d'exécution WebAssembly multi plates- formes qui pourrait être utilisé partout, y compris en environnement serveur.

Un code unique pouvant s'exécuter partout... cela a comme un air de déjà entendu... ce qui donne à penser que très probablement une des ambitions des partenaires est aussi de concurrencer Java et .NET. Pour mémoire, C, C++ et Rust sont parmi les langages pouvant être compilés pour WebAssembly.

Tout le projet est sous licence Apache 2.0, disponible sur GitHub. Les travaux sont déjà bien avancés. Sont déjà proposés un micro environnement d'exécution pour l'embarqué, un compilateur/sandboxeur, un compilateur JIT autonome...

Mozilla, Fastly, Intel, et Red Hat sont les membres fondateurs de ce projet, mais ils espèrent être rejoints par d'autres industriels.

Site : bytecodealliance.org