Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Apple : 1000 nouvelles APIs et un système réécrit !

Par:
francoistonic

jeu, 11/06/2009 - 09:50

La keynote de la conférence mondiale des développeurs (WWDC) a une fois de plus réservée bien des surprises aussi bien matérielles, logicielles, systèmes et surtout pour le développeur, vu l’événement c’est un peu normal.

Toujours pas de Steve Jobs, mais les plus hauts responsables d’Apple et un nouveau record de fréquentation. MacOS X totalise presque 75 millions d’utilisateurs de MacOS X (entre le Mac, iPod, iPhone). Un marché de plus en plus attractif pour les développeurs. Sur la partie matérielle, la gamme MacBook (portable) a été renouvelée. La surprise vient de la présence d’une nouvelle batterie mais surtout d’un port pour des cartes mémoires Secure Digital (carte SD). Apple offre la possibilité d’installer MacOS X sur un SD et de démarrer à partir d’une SD (en utilisant une table de partition GUID). Bonne nouvelle pour avoir un système de secours ! La SD peut aussi servir pour y installer une partition BootCamp.

MacOS X va subir en septembre prochain une mise à jour que l’on dit souvent mineure. Oui si on regarde les nouvelles fonctions mais cruciale pour les fondations techniques. Car Apple n’avait pas réellement refondu le cœur du système depuis l’origine d’OS X. Or aujourd’hui, avec le passage à Intel et surtout l’usage massif des multi-coeurs, il fallait un système plus modulaire, plus simple, épurée et surtout optimisé. MacOS X 10.6 alias Snow Leopard constitue une étape considérable. En ce qui concerne la partie utilisateur, les développeurs se sont concentrés sur l’optimisation des applications et des fonctions graphiques. On nous promet une vélocité enfin digne d’un multicore pour la messagerie, le PDF, la production audio – vidéo, le dock, un Finder enfin réécrit en Cocoa. L’interface changera finalement assez peu, il faudra visiblement attendre OS X 10.7… Sans oublier l’apparition du support par défaut de Microsoft Exchange. Sans oublier la disponibilité immédiate de Safari 4.

Une fondation réécrite
90 % de MacOS X ont été modifiés, optimisés, réécrits, allégés. L’installation a subi une énorme mise à jour : 45 % plus rapide et surtout le système maigrit car l’installation nécessiterait environ 6 Go. Snow Leopard met en avant trois nouveautés importantes et ayant un impact considérable pour le développeur : 64-bit, Grand Central et OpenCL.

Le 64-bit revient en force dans MacOS X ce qui faisait défaut depuis le passage aux processeurs Intel même si des portions importantes du système étaient déjà en 64-bit. Aujourd’hui ce sera la quasi totalité des applications systèmes. Tout cela doit permettre de mieux exploiter les performances pures des processeurs. La nouveauté majeure est Grand Central qui est une gare de triage entre le système, les applications et les processeurs multi-coeurs. Mais comment faciliter la programmation et aider les applications à dispatcher les threads, à répartir la charge ? Cela passe par des extensions du langage de développement, un moteur multicore, de nouveaux frameworks et API, et des outils adaptés. Cela permettrait de mieux traiter les fonctions des applications. Reste aux développeurs à maîtriser cette technologie… OpenCL est l’autre nouveauté. Il s’agit de tirer parti des cartes graphiques et donc de la fameuse GPU. Cela passe pour le développeur par une abstraction matérielle, une programmation en C et une optimisation automatique. OpenCL étant un standard ouvert, OpenCL est supporté de nombreuses sociétés et les extensions seront donc en théorie commune. Ultime surprise : pour les utilisateurs de la 10.5, la 10.6 coûtera 29 dollars ! La guerre avec Windows 7 est clairement déclarée !

QuickTime subit lui aussi une profonde évolution : nouveau player, nouvelles fonctions. Le plus important est la refonte des fonctions de streaming avec une technologie très en vogue chez Microsoft et Adobe : le streaming via le protocole http qui permet une grande souplesse dans l’adaptation des flux selon le réseau disponible.

iPhone 3.0 et iPhone 3G S = 1000 nouvelles API
La partie iPhone n’a pas été oubliée durant la conférence. Apple prépare activement la sortie de la version 3 du système et d’un nouveau mobile : iPhone 3G S qui doit être plus performant, plus rapide. On bénéficie de la vidéo, d’un nouveau capteur photo, d’un contrôle vocal, du copier-coller, du MMS, d’une recherche améliorée. Le SDK supporte les nouveautés du iPhone 3G S. Pour le graphisme, notons aussi l’apparition d’un nouveau processeur interne et surtout la présence d’OpenGL ES 2.0 ! Ce qui va booster le développement 3D ! Pour encore améliorer la maîtrise du matériel, du système, iPhone 3 propose plus de 1000 nouvelles API, de quoi occuper les développeurs.