Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Conférence Apple : iPhone, Leopard et Safari pour Windows !

Par:
fredericmazue

mar, 12/06/2007 - 12:12

Steve Jobs a hier soir fait l’ouverture de la Conférence Développeurs annuelle à San Francesco, devant 5000 développeurs. Le patron d’Apple est revenu sur Leopard, le prochain MacOS X, sur le iPhone et Safari, le navigateur maison..

Leopard a occupé une grande place de la présentation. Le prochain MacOS X n’aura pas moins de 300 nouveautés et améliorations, même si seulement une dizaine était présentée.

Tout d’abord le bureau de MacOS X change enfin. Le mythique Finder évolue. Pour commencer, Le Dock prend un effet 3D plus agréable. Arrive aussi la notion de piles. Cela permet de créer des accès rapides à vos applications, fichiers. Pratique. Le moteur de recherche indexé, Spotlight, gagne en pertinence, en performance et surtout, il devient possible de faire une recherche sur les autres Mac d’un réseau. On bénéficie d’une prévisualisation du contenu de tous les fichiers sans les ouvrir. L’une des fonctions les plus intéressantes est le « cover flow » repris d’iTunes. Cela propose une navigation entre les fichiers à la volée en 3D, comme Aero de Vista ou un carrousel WPF, mais avec la touche Apple. Pour améliorer le confort au quotidien, Leopard intègre le multi espace de travail, Spaces. Il est possible de glisser déposer des documents entre les espaces. Boot Camp, permettant d’installer en « dur » Windows XP ou Vista, est présent par défaut.

Au niveau technique, Leopard est un système entièrement 64-bit et surtout en deux éditions : MacOS X et MacOS X Serveur. D’autre part, avec les processeurs multi cœur, il faut des systèmes appropriés, Leopard en tirera partie et de nombreuses applications Apple seront adaptés. Pour l’imagerie, l’animation, Leopard bénéficie de la librairie Core Animation. Apple promet que pour le développeur, sa prise en compte sera la plus transparente possible. Côté système de fichier, ZFS avait été pressenti depuis quelques jours mais, à l’heure d’aujourd’hui, rien ne laisse supposer une implémentation par défaut. Par contre, le félin prend maintenant en compte Kerberos dans NFS. Autre nouveauté passée sous silence par Jobs : Scripting Bridge. Il permettra de développement rapidement avec Ruby on Rails, en plus de Ruby et Python. Il est compatible avec Xcode et Dtrace (monitoring).

Sur le iPhone, Steve Jobs est revenu sur la partie développement. Sa sortie, aux USA, est toujours prévue pour le 29 juin prochain. Le buzz n’en finit pas de monter autour de ce téléphone qui promet beaucoup. Pour le développeur, aucun SDK ne sera nécessaire pour coder des applications. Il embarque Safari et surtout son moteur. On est en plein Web 2.0 et Ajax, cela permettant d’attaquer les services iPhone (via des widgets). Pour le déploiement et la mise à jour, il suffit d’installer l’application sur le serveur adéquat. On devrait en savoir plus dans les prochains jours.

Enfin, une des surprises est la sortie d’une pré-version de Safari 3.0 pour Leopard et Windows XP / Vista ! Apple considère qu’il y a un marché pour Safari sur Windows et cela complète ainsi le couple iTunes / Quicktime déjà disponible. Reste à voir comment les utilisateurs vont réagir car la pré-version disponible montre une instabilité chronique. Cela aura au mieux le mérite d’offrir une autre alternative…

François Tonic