Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Deux millions de lignes de code dans le robot Curiosity

Par:
fredericmazue

mar, 21/08/2012 - 14:13

Le laboratoire Jet Propulsion (JPL) de la NASA, à l'origine du robot Curiosity, a utilisé Coverity pour s’assurer la fiabilité de son logiciel de vol, solution cruciale destinée à contrôler l'atterrissage du rover sur Mars. Coverity Static Analysis est une solution de test de développement qui utilise des techniques d'analyse pour identifier et éliminer les défauts de code difficiles à détecter.

Depuis la création de la mission MSL de la NASA (MSL, en français « laboratoire scientifique pour Mars »), le JPL a recouru à l'analyse statique comme un élément clé du processus de vérification de code afin d'assurer la réussite de l'une des missions les plus complexes de l'histoire de la NASA et de garantir la fiabilité de l'un des robots les plus évolués jamais envoyés dans l'espace.

Les développeurs du JPL de la NASA utilisent Coverity pour tester tous les logiciels de contrôle de vol et les fonctions embarquées du rover Curiosity, soit plus de deux millions de lignes de codes, pour détecter et corriger tous les défauts logiciels avant le lancement. Le robot Curiosity, un rover de la taille d'une voiture, a pour mission de déterminer si l'environnement martien a été propice à la vie dans le passé.Compte tenu du caractère stratégique de Curiosity pour la bonne réussite de la mission, le logiciel associé à l'engin se doit d'être fiable et exempt de tout défaut. Le moindre défaut logiciel pourrait faire la différence entre la réussite et l'échec de cette mission de 2,5 milliards de dollars et nuire à sa capacité à évaluer la possibilité d'une vie sur Mars.

« L'utilisation de la technologie de Coverity dans le cadre de projets à "tolérance zéro" en matière d'erreurs témoigne de notre capacité unique à détecter rapidement des défauts logiciels imprévisibles et habituellement difficiles à trouver », explique Jennifer Johnson, vice-présidente en charge du marketing chez Coverity. « Nous sommes honorés d'avoir pu contribuer à cette réussite scientifique majeure et aider la NASA à percer les secrets d'une éventuelle vie passée sur Mars. »

Plus d'informations : www.coverity.com