Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Etude annuelle Hired : Les talents français de la technologie sous payés par rapport à leurs homologues dans le monde

Par:
fredericmazue

jeu, 08/02/2018 - 13:48

Hired.com (Hired), une plateforme de recrutement spécialisée dans les métiers de la technologie publie les résultats de son étude annuelle sur l’état des salaires des talents des métiers de la technologie et des compétences les plus recherchées. Cette troisième édition met en lumière le paradoxe existant entre le dynamisme et l’effervescence actuels de l’écosystème technologique en France et la différence qui existe entre la situation du secteur de FrenchTech et de la demande des métiers de la technologie qui sont en pleine croissance et la moyenne des salaires perçus par les talents des métiers de la technologie à Paris et dans 13 villes à travers le monde dont San Francisco, Los Angeles, Chicago, Toronto et Londres.

D’après cette enquête, les talents français de la technologie seraient les parents pauvres car ils seraient payés 60 % de moins que les postes équivalents à Francisco montrant ainsi un différentiel de 86,000 USD. En étudiant la situation de plus près, il apparaît qu’à coût de la vie égal entre Paris et San Francisco, le salaire d'un développeur à San Francisco serait 67 % plus élevé que celui d'un français.

« Les talents français des métiers technologiques, qui sont pourtant reconnus comme ayant  une formation universitaire et un savoir-faire de qualité, sont sous-payés par rapport à leurs homologues travaillant dans les autres capitales de la tech dans le monde. » explique Antoine Garnier-Castellane, Directeur du bureau français de Hired.

L’étude annuelle sur l’état des salaires des talents des métiers de la technologie et des compétences les plus recherchées nous apprend aussi les tendances suivantes :

 

  • En un an, le salaire moyen des métiers technologiques à Paris a chuté de 3,9 % avec une augmentation d'embauches sur la plate-forme Hired de profils plus junior.
  • Au niveau du type d'embauches, le boom de l'année est réalisé par les managers d'équipes dont la demande a plus que doublé par rapport à l'année précédente  (+113%)
  • La demande pour les développeurs frontend, backend et fullstack continue de croître avec une croissance annuelle moyenne de 26 % du nombre moyen d'offres faites à chaque candidat visible sur la plateforme.
  • Les plus jeunes candidats âgés de 20 à 34 ans ont tendance à se sous-évaluer et  demandent moins que ce qu'on leur offre. Ils sont en général 8 % en dessous des  offres qu'ils reçoivent.

Méthodologie

L’étude annuelle de Hired sur l’état des salaires des talents des métiers de la technologie et des compétences les plus recherchées est basée sur les données propriétaires de Hired.com, recueillies pendant l’année 2017 et analysées par l'équipe de data science de Hired. Aux fins de ce rapport, la société s’est concentrée sur les employés du secteur technologique dans 13 villes situées en Amérique du Nord et en Europe. Les salaires indiqués proviennent de plus de 420 000 demandes d'entretien et offres d'emploi envoyées l'année passée via la plateforme de Hired. Cette dernière regroupe plus de 10 000 entreprises et de 69 000 candidats. Lorsque les données ont été ajustées pour tenir compte du coût de la vie dans une ville donnée, l’équipe de data science de Hired a utilisé les chiffres du site Numbeo, qui prend notamment en compte le loyer, les prix de l'immobilier, la nourriture, le transport, les services publics, les taxes foncières, etc.

En plus de ses données exclusives, Hired a recueilli les réponses de plus de 700 techniciens de la plateforme Hired pour mieux comprendre comment les salaires et le coût de la vie influent sur la prise de décision et la satisfaction des employés.