Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Facebook poursuivi pour plagiat de datacenters

Par:
fredericmazue

ven, 27/03/2015 - 13:28

Facebook est fier de ces datacenters et de leur conception. A tel point que le réseau social est à l'origine de l'Open Compute Project dont le but est de partager les conceptions innovantes de datacenters. La pierre angulaire de ce projet a été la re-conception du datacenter de Facebook à Prineville dans l'Oregon.

Si le projet a été rejoint par des ténors tels que Microsoft, Intel, VMWare, HP, Rackspace, Seagate… l'enthousiasme n'est pas universellement partagé. En témoigne une action en justice intentée auprès d'un tribunal californien par la société BladeRoom Group, spécialisée dans la construction de datacenters modulaires, ainsi que dans la conception et l’installation de systèmes de ventilation et refroidissement.

Selon BRG, Facebook qui a la volonté certes louable de réduire la consommation énergétique de ces datatcenters, aurait plagié les techniques de construction modulaire de la société pour construire ses centres de données, notamment celui de Lulea en Suède, qui a ouvert ses portes en 2013.

Pire, toujours selon BRG, Facebook insiste d'autres sociétés à lui voler ses technologies. En effet, Facebook a présenté, en 2014, un concept baptisé Rapid Deployment Data Center au sein de l'Open Compute Project. Ce concept a pour but de répondre rapidement à des besoins de montée en charge et utiliserait pour cela la technologie de BRG.

"Les méfaits de Facebook seraient restés mineurs si la compagnie s'était contentée de simplement dérober la propriété intellectuelle de BRG. Au lieu de ça, Facebook est allé plus loin quand elle a décidé d'encourager et d'inciter d'autres à utiliser la propriété intellectuelle de BRG avec une initiative créée par Facebook et baptisée Open Compute Project", écrit BRG dans sa plainte.