IBM FRANCE

Les environnements informatiques sont fondamentalement hétérogènes par nature d’abord parce que les capteurs et sources d’...

Lire la suite

Firefox 53 : 10% de plantages en moins grâce à Quantum

Par:
fredericmazue

jeu, 20/04/2017 - 14:39

En octobre 2016, Mozilla a annoncé officiellement le projet Quantum. Quantum est le nouveau moteur de rendu du navigateur Firefox. Quantum est basé sur le projet Servo, un moteur de rendu expérimental écrit en Rust, le langage maison.

Avec Firefox 53 arrive une première brique de Quantum : le Compositor. Ce compositeur graphique fonctionne dans un processus distinct du processus principal de Firefox. Il détermine ce qui est à l’écran en « aplatissant » en une seule image toutes les couches graphiques que le navigateur calcule, un peu comme Photoshop est en mesure de combiner plusieurs couches. Dans la mesure où le Compositor de Quantum est géré par le processeur graphique (GPU) et non plus par le microprocesseur (CPU), cette opération s’exécute à une vitesse extrêmement élevée selon Mozilla. De plus, en raison des bugs qui interviennent occasionnellement au niveau des pilotes de périphériques sous-jacents, il arrive que le compositeur graphique se bloque. Le Compositor de Quantum tournant au sein d’un processus distinct, une défaillance ne plantera pas Firefox, ni même l’onglet en cours, souligne Mozilla.

Au cours des tests, le Compositor de Quantum a réduit les plantages du navigateur d’environ 10 % d'après un billet de blog de Anthony Hughes , ingénieur qualité chez Mozilla. Le Compositor de Quantum sera activé pour environ 70 % des utilisateurs de Firefox, à savoir pour les utilisateurs de Windows 10, 8 et 7, après mise à jour de la plateforme et sur les ordinateurs équipés de cartes graphiques d’Intel, NVIDIA ou AMD. Sous MacOS, le moteur de composition graphique est déjà très stable, de sorte qu’un processus distinct pour le compositeur n’est pas nécessaire, précise la fondation.