Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Firefox Quantum bêta : un nouveau moteur de rendu pour être plus rapide que Chrome et le concurrencer

Par:
fredericmazue

jeu, 28/09/2017 - 12:05

Le prochain Firefox ne s'appellera Firefox 57 car ce nom banal ne soulignerait pas assez les innovations que Mozilla veut mettre en avant dans cette nouvelle mouture. Firefox 57 s'appellera donc Firefox Quantum, du nom de son nouveau moteur de rendu.

Le nouveau moteur de rendu Quantum de Firefox est la synthèse de plusieurs projets de Mozilla. Tout d'abord Electrolysis, qui a apporté le multiprocessus au sein du navigateur. Avec Electrolysis, le rendu des pages est effectué dans un autre processus que le processus principal de Firefox,  Ceci amène de meilleures performances globales, évite que l'interface utilisateur du navigateur soit pénalisée par l'éventuel mauvais code JavaScript d'une page Web, tout en renforçant la sécurité, car cela permet de confiner (sandboxer) la partie du navigateur qui s'occupe du rendu des pages.

Il y a ensuite le moteur de rendu expérimental Servo. Servo est écrit en Rust, langage créé par Mozilla, qui se veut généraliste, sûr et robuste ainsi qu'adapté aux traitements parallèles. Servo est un moteur de rendu hautement parallélisé, avec plusieurs processus ou threads pour construire une même page, ce qui doit apporter la rapidité d'affichage des pages web aux yeux des utilisateurs.

La synthèse de tout cela aboutit à Firefox Quantum, c'est-à-dire un navigateur dont l'interface utilisateur et le moteur de rendu sont découplés au niveau des processus et ce nouveau moteur de rendu Quantum parallélisé, dérivé de Servo.  Le résultat est un navigateur deux fois rapide que ce qu'était Firefox il y a un an, et bien souvent plus rapide que le navigateur Google Chrome, selon un benchmark de la Fondation Mozilla (vidéo ci-dessous) Mozilla vante encore son moteur de rendu Quantum au niveau de la stabilité, le choix du langage Rust y étant pour beaucoup, ainsi qu'au niveau de la consommation mémoire. Toujours selon Mozilla, Firefox consomme 20 à 30% de mémoire en moins que Google Chrome, qui est connu pour être plutôt gourmand.

Avec Firefox Quantum, Mozilla souhaite reconquérir des parts de marché auprès des internautes et contester la suprématie actuelle de Chrome. Pour cela, outre l'apport de ce nouveau moteur de rendu Quantum, Mozilla a repensé l'interface utilisateur, baptisée désormais Photon. Avec Photon, l'onglet actif est priorisé sur les autres, pour un meilleur confort de l'utilisateur qui verra sa page s'afficher au plus vite, même si les autres onglets se chargent en arrière-plan grâce au multiprocessus. Outre la rapidité, l'ergonomie est revue. Photon se veut mieux adaptée aux écrans tactiles. Par exemple la taille des menus s'adapte, selon que l'utilisateur utilise sa souris ou son doigt.

Firefox 57 Quantum est pour l'instant en version bêta. Les impatients peuvent le télécharger ici. La disponibilité générale de Firefox Quantum est prévue pour le 14 novembre prochain.