IBM FRANCE

Michel Lara, Architecte Cloud au sein d’IBM France, nous délivre sa vision sur les changements opérés chez IBM ces dernières années....

Lire la suite

Google DeepMind s'attaque à Starcraft II

Par:
fredericmazue

mar, 08/11/2016 - 14:43

La société DeepMind, ou plus exactement Google DeepMind depuis son acquisition par Mountain View, s'illustre régulièrement dans le domaine de l'intelligence artificielle.

Au milieu de l'année 2016, DeepMind a fait sensation avec son programme de jeu de Go Alpha Go qui a battu des joueurs humains parmi les meilleurs mondiaux. Même si tout n'est peut-être pas encore dit sur ce chapitre l'exploit est malgré tout là, car le jeu de Go est réputé être l'un des plus difficiles qui soient à programmer.

Cependant, avec le jeu de Go (ou tout autre jeu tels que les Dames, les Echecs, etc.) tous les paramètres sont connus d'avance. Taille de l'échiquier, du Go Ban, marche des pièces, nombre de pierres, etc. Tout est ordonné et donc modélisable sans inconnues.

Le défi à l'intelligence artificielle par les jeux de plateaux ne semble plus suffisant à DeepMind qui s'aventure sur un autre terrain. DeepMind, en accord et en partenariat avec l'éditeur Blizzard, s'attaque au célèbre jeu Starcraft II. 

Pourquoi ce jeu ? DeepMind le considère comme le meilleur jeu à un contre un de tous les temps, la crème des jeu. Ce qui assure le bon coup de com' :-) StarCraft c'est aussi un des jeux pionniers dans le domaine de l'e-sport, avec des joueurs humains de très haut niveaux.

Contrairement au Go ou aux Echecs, le monde de StarCraft n'est pas un monde ordonné où tous les paramètres sont définis à l'avance. StarCraft reproduit en quelque sorte le manque d'organisation du monde réel, souligne DeepMind. De plus, le brouillard fait que le jeu doit de nouveau être exploré à chaque partie. Alors un programme d'intelligence artificielle qui sera capable d'apprendre à bien jouer à StarCraft II, trouvera des applications dans le monde réel. C'est l'enjeu.

Là où les humains voient des personnages sur le jeu, l'Intelligence artificielle ne verra que des pixels. Blizzard a développé une interface basse résolution qui rend des données sous la forme de d'images RGB en basse résolution, pour la carte et la mini-carte. Avec la possibilité de différencier les éléments rendus dans des cartes unitaires : relief, santé des unités, type des unités, etc. Le tout associé à une API qui permettra à l'intelligence artificielle d'actionner les unités, donc de jouer.

DeepMind bientôt champion de Starcraft II ? Affaire à suivre...

Commentaires

L'un des paramètres du jeu est la rapidité. Rapidité du joueur à harnacher ses ressources, à construire ses unités et à les déployer, et rapidité manuelle en situation de combat: sélection et déplacement des unités. Comment DeepMind va-t-elle simuler la "lenteur" de la dextérité humaine?

Je ne pense pas qu'il soir prévu de simuler la lenteur humaine. Bonne question en tous cas.