IBM FRANCE

Nous allons voir dans ce qui suit comment déployer un bot sur IBM Bluemix et comment le rendre accessible depuis une page web, Facebook...

Lire la suite

Google Guetlzi : un générateur d'images JPEG plus légères

Par:
fredericmazue

lun, 20/03/2017 - 15:53

Après avoir proposé Zopfli et Brotli, des algorithmes de compression de fichiers plus performants que Deflate, Bzip2 et autres, Google s'attaque au poids des images JPEG.

Ceci dans le but, dit Mountain View, de procurer la meilleur expérience aux internautes, et de permettre aux webmasters de créer des pages qui se chargent plus rapidement et qui requièrent moins de données.

Pour cela, Google propose Guetzli (qui est le nom d'un gâteau suisse allemand) un outil de génération d'image JPEG 35% plus légères que des images générées par les outils connus jusqu'ici. Bien sûr, les images ainsi générées sont compatibles JPEG et donc lisibles dans tout navigateur. Cette initiative semble plus heureuse que le format d'image WepP proposé en 2010 par Google et qui reste relativement peu utilisé, faute d'être suppporté par tous les navigateurs.

Guetzli, explique Google, travaille en trois étapes pour générer une image : transformation de couleurs, transformation cosinus discrète et quantification. Cette étape de quantification est le point fort de Guetzli. Il y introduit moins de pertes visuelles, tout en générant des images 35% plus légères. Guetzli établit un équilibre entre la perte visuelle et la taille du fichier au moyen d'un algorithme qui tente d'estomper les différences entre le modèle psychovisuel de JEPG et son modèle psychovisuel. Par contre, générer une image avec Guetzli prend plus de temps qu'avec les outils classiques, précise encore Google, sans donner de chiffres à ce niveau.

Guetzli est open source, disponible sur GitHub.


A gauche l'image d'origine,  au centre l'image JPEG classique générée par libjpeg, à droite l'image générée par Guetzli.

Commentaires

Génial mais cette version ne gère pas le canal Alpha, utilise 300Mo et 1 minute CPU par million de pixels!  Vous imaginez passer 24 minutes pour compresser une image d'un appareil photo courant ? Lorsqu'actuellement ça se passe en moins de 30 secondes ?

Moi j'appelle ça une FBI! (Fausse Bonne Idée) 

Merci pour ce commentaire très intéressant. Voilà donc pourquoi Google ne donnait pas de chiffres :-)