Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Google lance officiellement Stadia dans 14 pays

Par:
fredericmazue

mar, 19/11/2019 - 13:38

Après une phase de test qui a débuté en mars dernier, Google lance aujourd'hui officiellement Stadia dans 14 pays, dont la France.

Stadia est un service de jeu en streaming. Concrètement, l'utilisateur choisit un jeu qui est exécuté sur les puissants serveurs du cloud de Google. Le joueur n'a plus besoin d'acheter physiquement les jeux, ni d'avoir une machine toujours plus puissante pour les jeux dernier cri. C'est toute l'idée : avec un service de jeu en streaming, il est possible de jouer depuis sa TV, un vieux PC, un smartphone, une tablette. En une phrase Stadia se veut le Netflix du jeu vidéo.

Sur le papier c'est très bien, mais pour le moment les avis des joueurs et des spécialistes des jeux vidéos sont assez partagés.

Initialement Stadia devait être lancé avec un catalogue de 12 jeux. Un catalogue assez rikiki qui a provoqué l'insatisfaction des joueurs et éditeurs de jeux. Si bien qu'hier, dans l'urgence, Google a finalement annoncé un catalogue initial de 22 titres.

The Verge, qui reconnaît des qualités à Stadia, l'a testé en avant-première et lui consacre un long article qui mérite d'être lu. L'auteur de l'article écrit : Stadia est plus fiable que tous les services que j'ai testés au cours de la dernière décennie et qui couvrent la technologie. Mais il nuance vite son propos : Si vous vous attendez à ce qu'il ressemble ou fonctionne aussi bien qu'un PC de jeu haut de gamme ou même une console de jeu haut de gamme, ou si vous espérez une application géniale, vous risquez de vous sentir déçu. [...] Depuis des jours, j'essaie sans y réussir de faire admettre à Google que ses serveurs ne rendent pas réellement les jeux intensifs à un niveau que je considérerais comme 4K. [...] Et partout, il y a des signes que Stadia est inachevé, à moitié cuit et pas complètement réfléchi.

L'auteur de l'article souligne, ce qui est une évidence, que la qualité de l'expérience de jeu avec Stadia dépend de la qualité de la connexion Internet.

Ensuite il y a le prix du service qui semble assez cher. Deux offres sont proposées :

Stadia Base qui permet d’accéder au service, mais dans ce cas vous devez payer dès que vous souhaitez jouer. Le prix des jeux varie selon divers critères dont la date de sortie. Avec cette offre la diffusion est bridée à 1080p. Cette offre gratuite n'est de plus pas disponible pendant cette période de lancement. Elle ne le sera que courant 2020.

Stadia Pro au tarif de 9,99 € par mois permet de profiter d’un accès jusqu’à 4K HDR 60 FPS et avec un son 5.1 surround. L’offre doit également permettre de bénéficier de jeux gratuits régulièrement. C'est ainsi que Destiny 2 est disponible lors de ce lancement. Mais l'ensemble du catalogue est payant, en plus de l'abonnement mensuel.

Quelques exemples de prix :

  • Assassin’s Creed Odyssey (2018) – 59,99€ OU 30,00€ avec l’abonnement Stadia Pro
  • Final Fantasy XV (2016) – 39,99€ OU 29,99€ avec l’abonnement Stadia Pro
  • Shadow of the Tomb Raider (2018) – 59,99€
  • Tomb Raider (2013) – 19,99€ OU 10,00€ avec l’abonnement Stadia Pro