IBM FRANCE

Les environnements informatiques sont fondamentalement hétérogènes par nature d’abord parce que les capteurs et sources d’...

Lire la suite

Intel présente un premier processeur quantique à 17 Qubits

Par:
fredericmazue

lun, 16/10/2017 - 12:16

L'informatique quantique, dont les enjeux sont considérables, est aujourd'hui le Saint Graal de l'informatique. Tous les géants le recherchent, et y travaillent d'arrache-peid. Microsoft a présenté tout récemment un nouveau langage de programmation quantique intégré à Visual Studio, Google promet une puce 49 Qubits pour la fin de cette année, et Intel vient de dévoiler un premier processeur quantique à 17 Qubits.

« Malgré les progrès expérimentaux et les nombreuses spéculations, d’importants défis demeurent avant de pouvoir construire des systèmes quantiques viables à grande échelle, et capables de produire des résultats précis. Uniformiser et stabiliser les qubits constitue l'un de ces obstacles. Notre expertise en termes de fabrication, de contrôle et d'architecture nous distingue. Elle sera notre base de travail dans l’exploration des nouveaux paradigmes de l’informatique, qu’il s’agisse du calcul neuromorphique ou de l'informatique quantique », explique Michael Mayberry, vice-président d'Intel et directeur général d'Intel Labs.

Ce n'est pas encore demain que cette puce équipera votre PC et que vous pourrez craquer la clé 4096 bits de votre banque moyennant quelques lignes de code dans votre Visual Studio et une demi seconde de calcul...

Comme la déclaration de Michael Mayberry le laisse entendre, cette puce à 17 Qubits est plus une preuve de concept qu'autre chose. Cette puce restera chez QuTech, le partenaire néerlandais d'Intel pour son développement, et sera utilisée dans le cadre de tests d'algorithmes quantiques.

Les Qubits de ce processeur sont des Qubits 'supraconducteurs', c'est-à-dire des circuits électroniques qui, suffisamment refroidis, permettent de simuler un état quantique. En l'occurrence leur température de fonctionnement est de 20 millikelvin. Soit une température de -273,13° C,  toute proche du zéro absolu qui est de -273,15° C