Programmez! #240 est en kiosque

En raison de la situation de redressement judiciaire de Presstalis qui s'est superposée à la crise sanitaire covid-19, la sortie dans les kiosques de  Programmez! #240 a été profondément perturbée.

Mais ça y est, il arrive ! Vous le trouverez chez votre marchand de journaux ce mercredi 27 mai !

Il est malgré tout possible qu'il ait encore quelque jours de retard dans quelques régions.

La société Apple serait-elle en train de pourrir ?

Par:
fredericmazue

lun, 01/10/2018 - 17:59

Oui selon Darren Eastman, un de ses anciens employés, aujourd'hui opposé à la firme dans un procès concernant son licenciement.

Lors de son procès, rapporte Silicon Valley, Darren Eastman, a expliqué que les choses ont bien changé depuis le décès de Steve Jobs.

Darren travaillait chez Apple depuis 2006. Il serait l'inventeur de la fonctionnalité 'Find my IPhone' (Trouver mon iPhone). Selon lui, Steve Jobs voulait qu'Apple soit une société très responsable. Ainsi il demandait de l’informer de tout problème non résolu concernant les produits de la société, et les employés en général devaient soulever de telles préoccupations.

Mais après le décès de Steve Jobs en 2011, tout cela a bien changé.

Informer M. Cook des problèmes n’entraîne aucune réponse dans le meilleur des cas, ou, plus tard, une menace de la part de votre manager direct.

De nombreux employés talentueux qui ont donné une partie de leur vie à Apple sont désormais régulièrement sanctionnés et licenciés pour avoir signalé des problèmes comme ils étaient censés le faire pendant le mandat de SteveJobs.

Le clientélisme et les efforts déployés pour ignorer les problèmes de qualité dans les produits actuels et futurs sont devenus les projets les plus importants pour perpétuer l’objectif consistant à ignorer la loi et à réduire au minimum les impôts.

Pourriture au sens propre  

Lors de son procès Darren Eastman, intarissable sur le sujet, a rapporté cette anecdote :

Une employée d'Apple, a été congédiée peu après pour avoir signalé la présence de moisissures toxiques dans le bâtiment où elle travaillait. En dépit du fait que les entrepreneurs ont confirmé que le bâtiment ne pouvait jamais être débarrassé de la moisissure, Apple a signé un nouveau bail pluriannuel et a encouragé le personnel à retourner au bureau après avoir simplement repeint.