IBM FRANCE

L’application Single-page (SPA) intéresse beaucoup l’industrie logicielle car c’est un levier pour améliorer les performances des applications sur...

Lire la suite

L'ANIF rend enfin visible l'emploi informatique.

Par:
fredericmazue

ven, 09/02/2007 - 15:47

L'ANIF, Association Nationale des informaticiens de France, analyse l'évolution du marché informatique et communique les impacts sur les gestions de carrière à toutes les parties prenantes.

Paris, 10 janvier 2007 - L'ANIF, Association Nationale des Informaticiens de France a pour mission d'aider les informaticiens à mieux anticiper le marché de l'emploi informatique, et à accompagner les entreprises à mieux orienter leurs informaticiens selon les nouveaux besoins. L'ANIF aide chaque informaticien et personnel NTIC, quelle que soit son activité, à maîtriser
sa carrière et son « employabilité » en lui apportant, une vue d'ensemble de l'évolution de la profession, des informations et des outils d'aide personnalisés.

Michel Paysant, Président de Freelance en Europe, déclare : "notre association, qui compte une proportion importante d'informaticiens indépendants, est heureuse de soutenir l'ANIF. Nous apprécions son action en faveur de la responsabilisation des professionnels. L'employabilité est
un des enjeux majeurs des freelances, qui doivent pouvoir offrir le meilleur service à leurs clients dans un monde technologique en changement permanent. La collaboration de tous à une meilleure visibilité du marché est donc une avancée précieuse pour les professionnels. Ils doivent pouvoir choisir la carrière et le statut qui leur conviennent. Les entreprises doivent pouvoir
choisir les formes de partenariat contractuel (contrat de travail ou commercial) qui leur assureront les meilleurs résultats."

Car l'ANIF constate des deux côtés des interrogations et des attentes : pour les informaticiens, il s'agit de savoir comment se répartissent les postes disponibles, d'avenir ou menacés. Et quels seront les impacts des événements liés au « papy boom », la mondialisation, l'off shore, les technologies.

Pour les entreprises, il s'agit d'optimiser la gestion des personnels informatique et NTIC's selon la difficulté à recruter, la manque de visibilité, les délocalisations, l'off shore, la motivation et la volatilité des équipes. Même si elles n'ont pas vocation à se substituer aux collaborateurs pour gérer leur carrière, elle marque son intérêt en les y aidant.

Chaque adhérent accède au site, aux études et aux publications. Il peut utiliser les outils disponibles et les résultats des études récentes. Il contribue au développement de l'ANIF, structure au service exclusif des informaticiens de France, il participe à la constitution d'un référentiel national des informaticiens.

De leur côté, en cotisant et en soutenant l'action de l'ANIF, les employeurs pourront conforter l'action des DRH grâce à un observatoire indépendant et reconnu et confirmer auprès de leur personnel leur orientation vers le développement durable humain.

1. L'observatoire indépendant fournit le libre point de vue des employés et de la profession. Il publie régulièrement indicateurs et synthèses et utilise la base de données nationale des adhérents.

2. L'ANIF met à disposition un portefeuille d'études récentes sur les informaticiens et le détail des résultats.

3. Sur option, il est possible de comparer les performances du management des informaticiens de l'entreprise aux moyennes nationales, de branche, d'entreprises concurrentes, et de personnaliser le questionnaire.

4. Les employeurs peuvent contribuer au développement d'outils utiles aux personnes et à l'entreprise : une vue d'ensemble des métiers et du positionnement individuel sur la cartographie, des outils d'auto-diagnostics des personnels (satisfaction dans le travail, compétences, employabilité), un système expert d'aide à la gestion de carrière, ces outils étant déployés
en fonction des financements recueillis.

5. L'entreprise peut marquer sa préoccupation vis-à-vis de ses informaticiens. Les informaticiens et personnels NTICs de l'entreprise qui répondent aux questionnaires de l'ANIF sur sollicitation de leur employeur prendront conscience de l'intérêt que celui-ci leur porte. Selon le niveau
de cotisation de l'entreprise, la totalité ou une partie des informations disponibles sont accessibles. Les logos des entreprises « Membres Fondateurs » peuvent être affichés sur le site de l'association.

A propos de Freelance Europe :

Association régie par la loi de 1901, l'association des Freelances en Europe est un lieu de rencontres et d'initiatives pour la défense et la promotion des freelances. La population des freelances en France compte environ 250 000 personnes, soit 10% de la population non salariée du secteur. Elle croît au rythme de 11% par an, à comparer au 1% de progression de la population salariée (privé et public). www.freelance-europe.com.

A propos de l'ANIF :

Association régie par la loi de 1901, l'ANIF a pour mission de donner les moyens aux informaticiens de se repérer dans les possibilités offertes par le marché français, afin d'être en mesure de piloter leur parcours professionnel, notamment jusqu'à l'âge de la retraite.

Elle a pour ambition de les aider dans leur gestion de carrière en leur donnant de la visibilité pour qu'ils aient les moyens d'anticiper, grâce à la prospective sur l'évolution des besoins en compétences informatiques.

Le site de l'ANIF : les informaticiens pourront y trouver les informations recueillies par l'ANIF pour prendre la mesure de leur employabilité et trouver les éléments nécessaires à une bonne gestion de leur carrière.