IBM FRANCE

L’application Single-page (SPA) intéresse beaucoup l’industrie logicielle car c’est un levier pour améliorer les performances des applications sur...

Lire la suite

Le drone caméra Lily Robotics ne prendra jamais son envol

Par:
fredericmazue

mer, 18/01/2017 - 17:29

Des caméras volantes qui vous suivent partout. Ce concept de drones intelligents promettaient des appareils révolutionnaires. Vous lancez le drone en l'air, Il prend son envol et vous suit, vous filmant en pleine action : randonnée, vtt, ou encore surf ou kayak puisque le drone est waterproof.

La vidéo YouTube (ci-dessous) qui présente le concept fait un carton et les précommandes affluent. D'abord à 499 dollars, puis à 999 dollars quelques mois plus tard. Lily Robotics engrange ainsi 34 millions de dollars

La vidéo de présentation a été mise en ligne en mai 2015, et les premiers drones doivent être livrés début 2016. Mais dès fin 2015 des retards sont annoncés : il faudra attendre l'été 2016, puis août 2016, puis entre décembre 2016 et janvier 2017 pour les acheteurs américains et plus tard pour les autres pays.

Puis plus rien. Au fil du temps et des retards annoncés, les clients mécontents, de plus en plus nombreux, demandent à être remboursés, et finalement, le 12 janvier 2017, Lily Robotics annonce sa fermeture définitive et énvoie un mail à ses clients à qui elle explique : "Nous étions en course contre la montre en raison des fonds en constante diminution [...] Durant les quelques derniers mois, nous avons essayé de sécuriser le financement afin d’entrer dans la phase de production et livrer nos premières unités, mais nous n’avons pas réussi à faire cela. En conséquence, nous sommes profondément attristés de vous informer qu’on va liquider l’entreprise et offrir des remboursements aux clients." C'est fini, le drone s'est crashé avant même de décoller, et waterproof ou pas, le projet est tombé à l'eau.

Un remboursement qui sera automatique pour les clients dont la carte bancaire n'a pas expiré. Les autres devront demander leur remboursement via un formulaire.

Pour la justice californienne, ce n'est pas si simple. En effet, celle-ci estime que la vidéo de présentation du drone-caméra est de la publicité mensongère et une tromperie. En effet les images de survol n'ont pas été réalisées avec un prototype du drone-caméra de Lily Robotics. Toujours selon la justice californienne, les images de la vidéo ont été prises avec une GoPro fixée sur un drone DJI contrôlé manuellement.