La visualisation à l’ère de la Réalité Virtuelle

Gros plan sur la fabrication et l’ingénierie.

Si les outils de conception 3D existent depuis quelque temps déjà, la consumérisation de la réalité virtuelle fait émerger des solutions de visualisation à un rythme sans précédent. La visualisation a atteint un tel niveau que les concepteurs peuvent désormais créer des images photoréalistes de produits dans des environnements naturels avec plus de rapidité et de précision.

Lire le livre blanc

Le nombre de cyberattaques ciblant Android est en forte hausse

Par:
fredericmazue

mer, 07/11/2018 - 16:36

Les analystes de G DATA ont comptabilisé plus de 3,2 millions de nouvelles applications malveillantes à la fin du troisième trimestre 2018. Cela représente une augmentation de plus de 40 % par rapport à la même période en 2017. Les cybercriminels se concentrent sur les appareils mobiles, en particulier sous le système d'exploitation Android. La raison : huit personnes sur dix dans le monde utilisent un appareil Android.

À la fin du troisième trimestre, les analystes de G DATA ont recensé près de 3,2 millions de nouvelles applications malveillantes Android sur l’année, soit en moyenne 11 700 nouveaux dangers par jour. Il s'agit d'une augmentation de plus de 40 % par rapport à la même période de l'année précédente.

En termes de sécurité, hormis le fait que les applications malveillantes déploient un niveau de plus en plus élevé de techniques pour ne pas être détecté par les systèmes automatisés de Google, Android doit également lutter contre les équipements obsolètes. Dès 2017, Google a réagi avec le Project Treble, une fonctionnalité sous Android 8 qui permet une distribution plus rapide des mises à jour. Mais Android 8 est pour le moment seulement installé sur un peu moins d'un appareil sur cinq - plus d'un an après son lancement en août 2017. Quant à la version actuelle 9, sa diffusion est inférieure à 0,1 % du parc.

Distribuer plus rapidement les mises à jour de sécurité

L’une des clés d'une meilleure protection réside dans la distribution rapide de mises à jour de sécurité. Selon "The Verge", depuis cet été Google oblige contractuellement les fabricants de smartphones sous Android à fournir des mises à jour de sécurité pour au moins deux ans. les appareils devant recevoir au moins quatre mises à jour de sécurité Google au cours de la première année. Au cours de la deuxième année, les fabricants doivent assurer une fréquence de mise à jour qui permet de protéger les appareils des vulnérabilités datant de plus de 90 jours.

Un contrat qui comporte toutefois certaines limites. En effet, il ne s'applique qu'aux équipements mis sur le marché à partir de février 2018, avec qui plus est une certaine tolérance jusqu'au 31 janvier 2019.