Programmez! #240 est en kiosque

En raison de la situation de redressement judiciaire de Presstalis qui s'est superposée à la crise sanitaire covid-19, la sortie dans les kiosques de  Programmez! #240 a été profondément perturbée.

Mais ça y est, il arrive ! Vous le trouverez chez votre marchand de journaux ce mercredi 27 mai !

Il est malgré tout possible qu'il ait encore quelque jours de retard dans quelques régions.

Le SDK Dart 2.6 est disponible, avec possibilité de produire du code natif pour les machines de bureau

Par:
fredericmazue

jeu, 07/11/2019 - 14:30

Dart est un langage de programamtion conçu par Google, prétendant remédier aux faiblesses de Javascript, en terme de clarté du code et de sûreté d'exécution, et ainsi être bien adapté à l'écriture d'applications Web "d'envergure".

Dart propose déjà un riche ensemble de compilateurs permettant de créer du code optimisé en production pour les appareils mobiles et le Web.

Dart vient de sortir en version 2.6 et son SDK apporte dart2native, une extension de l'ensemble de compilateurs existant, qui offre la possibilité de compiler des programmes Dart en exécutables autonomes contenant du code machine compilé à l'avance, ciblant macOS, Windows et Linux. 

Les exécutables ainsi générés sont autonomes : ils peuvent être exécutés sur des machines sur lesquelles Dart SDK n'est pas installé.

Selon Google, le nouveau compilateur dart2native est un excellent choix pour créer et déployer des applications basées sur Dart pour la ligne de commande.

Les applications natives doivent pouvoir accéder aux fonctionnalités natives du système d'exploitation environnant. Ces API système sont généralement exposées dans des bibliothèques natives écrites en C. Dart prend en charge l’interopérabilité avec ces bibliothèques via dart:ffi, un nouveau mécanisme d’interopérabilité avec C. Ce mécanisme existait en preview avec Dart 2.6. Le compilateur dart2native est compatible avec dart:ffi pour permettre cet accès aux fonctionnalités du système.

Le SDK Dart 2.6 peut être téléchargé ici.