Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Les compétences de Data Scientist ainsi qu'en Python ou Ruby sont parmi les mieux rémunérées

Par:
fredericmazue

mer, 28/10/2015 - 14:07

Au moment où nous écrivons ces lignes bien sûr, et selon une étude publiée par JobProd, un cabinet de recrutement spécialisé dans l'IT.

Comme d'habitude dans ce genre d'études, il apparaît que les salaires sont plus élevés en Île de France que dans le reste du pays.

Les compétences de Data Scientist sont parmi les mieux rémunérées. C'est dans l'air du temps. Le Big Data et l'exploitation des données s'imposent de plus en plus, mais les compétences en ces domaines sont encore rares. D'où un salaire moyen de 54k€ par an, ce qui est très au dessus de la moyenne des salaires pour les compétences étudiées:  45.4k€

Selon JobProd, les compétences les plus prisées se trouvent ensuite dans les langages Ruby et Python, avec un salaire moyen de 49,1 k€.

JavaScript vient immédiatement derrière, mais pas n'importe quel JavaScript. Les compétences dans les frameworks BackboneJS, NodeJS, AngularJS sont très prisées, celles dans JavaScript tout nu le sont beaucoup moins. Là on se situe dans un niveau de rémunération plutôt faible.

PHP sans doute parce que trop répandu, continue de perdre du terrain en ce qui concerne la rémunération. Là encore JobProd distingue deux catégories. Les frameworks Zend, Symfony2, mais aussi Laravel, Drupal, Magento qui restent malgré tout juste en dessous de la moyenne. En revanche, les compétences dans les CMS WordPress, Joomla! et Prestashop n'ont plus la côte.

Les résultats de cette étude, réalisée par un seul cabinet de recrutement, sont bien sûr à relativiser. Cependant, on peut remarquer une certaine constance, par rapport à une étude publiée par le même cabinet en juin 2014. Par contre, on peut remarquer que depuis, les compétences en C++ se sont beaucoup dépréciées. Mais là encore, cela est à relativiser et cela reste probablement très dépendant du champ d'action du cabinet de recrutement. Il est des cas où C++ est une compétence absolument requise pour des travaux pointus, comme on peut le voir par exemple dans cette récente offre d'emploi de Google.