IBM FRANCE

Michel Lara, Architecte Cloud au sein d’IBM France, nous délivre sa vision sur les changements opérés chez IBM ces dernières années....

Lire la suite

Les iPhone 8 pourraient avoir un problème de batterie qui les détruit

Par:
fredericmazue

jeu, 12/10/2017 - 18:24

Le smartphone Galaxy Note 7 a explosé dans les ventes lors de sa sortie, avant d'exploser tout court. Jusqu'à présent, l'iPhone 8 d'Apple , sorti le 22 septembre, ne s'éclate pas vraiment au niveau des ventes, mais il s'éclate tout court.

Incroyable manie qu'ont les fabricants de s'aligner sur la concurrence ;-) :-) Ou, plus sérieusement, incroyable obsession du smartphone toujours plus fin, ce qui semble amener les fabricants à tutoyer des limites technologies dangereuses.

A la suite de l'explosion ds batteries du Galaxy Note 7, ou plus exactement lors de leurs incendies dus à des courts-circuits internes, Samsung a publié des documents techniques imputant la responsabilité de ces problèmes aux fabricants de batteries. Explications qui n'ont pas convaincu tout le monde. Nombre d'observateurs ont fait la remarque que ce smartphone est extrêmement mince et qu'il ne donne pas assez d'espace aux batteries qui peuvent se retrouver légèrement comprimées ou déformées dans la coque. Or, lorsqu'une batterie Lithium-Ion se charge, le lithium se déplace à l'intérieur. Si ce déplacement est mal contrôlé par l'électronique qui gère la charge, ou s'il se fait mal pour des raisons mécaniques (les déformations évoquées plus haut) des agglomérats de lithium peuvent de former autour de l'anode et entraîner un court-circuit.

Les batteries de l'iPhone 8 semble connaitre un problème similaire. Si ce problème ne provoque pas d'incendie, il provoque un gonflement des batteries lors de la charge (ou peut-être même simplement dans leur boîte, sans être en charge selon les photos ci-dessous publiées sur Twitter). La batterie étant très à l'étroit de la coque, le gonflement de la première provoque la rupture de la seconde, avec décollement de l'écran pour faire bonne mesure.

La manifestation du problème est moins fréquente que pour le Galaxy Note 7. Pour l'instant une dizaine de cas seulement ont été rapportés à Hong Kong, Taïwan, au Japon, en Grèce et au Canada. Des cas suffisamment éloignés géographiquement les uns des autres pour que l'on puisse penser qu'il ne s'agit pas d'un problème lié à une série particulière.

Apple a lancé une enquête interne et récupéré certains des appareils défectueux pour les étudier.