Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Les outils et activités des développeurs en 2017

Par:
fredericmazue

jeu, 23/03/2017 - 13:15

StackOverflow vient de publier son baromètre annuel. Pour cette enquête très complète sur le métier, ce sont 64 000 développeurs qui ont été interrogés, dont 1740 français. Cette enquête donne entre autres un bon aperçu des activités et des technologies des développeurs, que ce soit par nécessité ou par goût. Voici un résumé très succinct de cette étude.

L'activité qui a le vent en poupe est le développement Web. 72,6% des développeurs y travaillent, ce qui est une proportion considérable. Mais presque un quart des développeurs sont aussi des développeurs pour mobile. Le total des pourcentages dans le graphique ci-dessous dépassant allégrement les 100%, on en déduit que nombreux sont les développeurs qui ont plusieurs casquettes :-)

Les langages

Les développeurs Web étant la majorité, il n'y a rien d'étonnant à ce que JavaScript et SQL soit les langages les plus utilisés. On remarque la bonne tenue de C et C++ indéboulonnables. Là encore les pourcentages impliquent que les développeurs sont rarement cantonnés à un seul langage.

Framework, bases de données et plates-formes

Au niveau des frameworks, les plus utilisés sont Node.js, Angular.js, et ensuite seulement .NET. Il est tout à fait logique, dans ce contexte marqué par le développement Web, de voir que MySQL est le SGDBR le plus utilisé : 55,6% A remarquer la forte présence de SQL Server: 38,6%

Les développeurs travaillent sous Windows pour 41% d'entre eux. 32,9% sont sous Linux. A remarquer la forte présence d'AWS : 28,1% Là encore les pourcentages impliquent qu'il n'y a pas que les langages qui sont multi plates-formes : les développeurs le sont aussi :-)

Ce que les développeurs aiment, ce qu'ils redoutent

On dit souvent que tel ou tel langage est populaire parce qu'il est très utilisé, ou parce que beaucoup de questions sont posés sur les forum à son sujet. C'est ainsi que le célèbre index TIOBE fonctionne par exemple. Mais tout développeur ayant travaillé sait bien qu'il y a une grande différence entre se farcir au quotidien un outil imposé qui oblige à poser mille question tant il est ¤¤¤¤¤, que d'apprécier une technologie.

Résultat étonnant (au moins pour votre serviteur), le langage que les développeurs apprécient le plus est un langage jeune : Rust, le langage proposé par la fondation Mozilla. Il est intéressant de noter que Smalltalk ou Haskell, à défaut d'être utilisés largement dans les projets pratiques sont appréciés par les développeurs, pour ce qu'ils sont intrinsèquement. Il est encore intéressant de noter que JavaScript, langage imposé et souvent critiqué s'il en est, est malgré tout aimé, à 59%. Aux yeux des développeurs, sont particulièrement redoutables : Visual Basic 6, VBA, VB.NET, Objective C et l'assembleur. Comme quoi les développeurs sont des gens de bon goût :-)

Si beaucoup travaillent sous Windows, les développeurs aiment Linux à 69,6%, ils aiment tout autant taquiner le Raspberry Pi ou travailler sous AWS. Mais il redoutent SharePoint, Salesforce, et... WordPress :-) Le Mainframe fait figure d'épouvantail aussi. Mais quand même moins que WordPress :-)

Les environnements de développement

Pas de surprise, Visual Studio est l'environnement le plus utilisé. Mais le développeur ne dédaigne pas utiliser plus léger dans tous les contextes : développement web, bureau et administration système. Globalement Notepad++ se tient très bien partout. Et bien sûr, dans le contexte de l'administration système Vim tient le haut du pavé. En dépit de la richesse des EDI modernes, lorsqu'il s'agit d'écrire du code, les outils simples et éprouvés, pour ne pas dire à l'ancienne, semblent avoir encore de beaux jours devants eux :-) Les développeurs sont des gens de bons goût, disions nous :-) Cette étude donne envie ajouter : qui aiment l'efficacité :-)