Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

L'histoire du compilateur Roselyn et comment Microsoft l'a rendu open source

Par:
fredericmazue

ven, 05/10/2018 - 11:30

A lire, ce très intéressant billet de Mads Torgersen, Lead Design de C# chez Microsoft. Mads raconte la genèse de Roselyn, le compilateur open source pour C# et Visual Basic.NET

Les premières conversations sur ce qui allait devenir Roslyn étaient déjà en cours lorsque j'ai rejoint Microsoft en 2005, juste avant la sortie de .NET 2.0. Cette conversation portait sur la réécriture de C # en C #. Ceci est une pratique normale pour les langages de programmation; une preuve de la maturité de la langue. Mais il y avait une motivation plus pratique et plus importante: nous, les créateurs de C #, ne programmions pas nous-mêmes en C #, nous codions en C ++!  raconte-t-il

Finalement, décision est prise de réécrire le compilateur C# en C#. Mais cela est difficile. En effet, explique-t-il, il faut que la nouvelle version fonctionne aussi bien, ou aussi mal que l'ancienne :-)

Les clients attendent du nouveau compilateur qu'il se comporte exactement de la même manière que l’ancien. Écrire un nouveau compilateur pour C # signifie essayer de faire correspondre les bugs du compilateur. Et je ne parle pas seulement de bugs connus, mais de ces comportements inconnus et non souhaités que les développeurs ont trouvés et sur lesquels ils se fient, souvent sans le savoir.

Si nous tous développeurs , nous savions déjà qu'écrire un programme correctement et sans bug n'est pas une tâche facile, nous découvrons là qu'écrire un programme correctement bogué est également difficile :-)

Bug ou pas, au départ, le code de Roselyn devait être fermé : Roselyn était encore un projet à source fermée. Depuis que le projet a réellement démarré en 2009, nous avions la vision de rendre nos compilateurs ouverts, mais Microsoft n'était tout simplement pas encore prête. La culture consistant à développer des brevets privés et à déposer des brevets autour de votre code d'origine reflétait le fonctionnement de Microsoft depuis les années 1970 - et même si des changements se produisaient, les choses allaient se dérouler plus lentement que prévu par notre équipe.

Mais beaucoup de chemin a été parcouru à Redmond depuis des années. Après Windows 8, une nouvelle direction est arrivée, qui a pris d'autres orientation, avec une philosophie de base différente, dans laquelle le mouvement open source a rapidement trouvé sa place.

En 2012, Microsoft avait créé Microsoft Open Tech. une organisation spécifiquement axée sur les projets open source. Roslyn a migré sous Microsoft Open Tech et est officiellement devenue open source, raconte Mads Torgersen.