La visualisation à l’ère de la Réalité Virtuelle

Gros plan sur la fabrication et l’ingénierie.

Si les outils de conception 3D existent depuis quelque temps déjà, la consumérisation de la réalité virtuelle fait émerger des solutions de visualisation à un rythme sans précédent. La visualisation a atteint un tel niveau que les concepteurs peuvent désormais créer des images photoréalistes de produits dans des environnements naturels avec plus de rapidité et de précision.

Lire le livre blanc

MariaDB lance un lab de recherche avec Intel

Par:
fredericmazue

mar, 27/02/2018 - 12:49

MariaDB Corporation  annonce la création de MariaDB Labs, une entité de recherche destinée à repousser les limites de la recherche. MariaDB Labs regroupera des experts d'envergure mondiale ainsi que des chefs de file du marché pour faire des découvertes qui se traduiront par de nouveaux cas d'utilisation. Dans le cadre de ce projet novateur, MariaDB Labs travaillera avec Intel pour déployer une architecture de référence pour les bases de données sur un stockage désagrégé au sein de nouveaux centres de données.

« Les applications géo-distribuées, la mémoire non-volatile, les optimiseurs prédictifs ainsi que les bases de données autonomes sont les nouveaux points d'inflexion à l'ère de l'informatique orientée données, » déclare Michael Howard, CEO de MariaDB Corporation. « Avec MariaDB Labs, nous souhaitons aller de l'avant et inspirer de nouvelles recherches pour résoudre ces défis. La première pierre consiste à collaborer avec Intel sur une nouvelle architecture de référence et un nouveau déploiement s'appuyant sur le stockage distribué utilisant des équipements de hautes performances. »

MariaDB Labs se consacrera à trois principaux domaines de recherche :
 

  • Machine learning, l'apprentissage automatique pour transformer les modes de déploiement et d'administration de MariaDB sur les clouds publics et privés et pour utiliser des méthodes d'apprentissage pour l'auto-configuration et l'auto-optimisation des bases de données.
  • Informatique distribuée pour balayer les croyances bien ancrées concernant la technologie relationnelle et les compromis inhérents à NoSQL en améliorant les déploiements géo-distribués à l'échelle du Web et en mettant en place de nouvelles approches pour résoudre l'un des problèmes les plus complexes du marché.
  • Microprocesseurs, la mémoire et le stockage de nouvelle génération pour changer de manière radicale les matrices sur lesquelles sont exécutées les bases de données et ainsi améliorer les performances, la haute disponibilité, les coûts et l’énergie.

« Les bases de données traditionnelles sont confrontées à des exigences à la fois nouvelles et majeures, notamment en raison des déploiements Cloud inter-plateforme, des déploiements horizontaux élastiques et de la demande globale en haute disponibilité, » déclare Roger Bamford, membre du conseil consultatif de MariaDB Labs. « Relever ces défis ne sera pas chose facile et il s'agit d'un travail fondamentalement avant-gardiste. L'impact sera important et permettra non seulement de supprimer les obstacles mais aussi de faciliter de nouvelles opportunités et de nouveaux cas d'utilisation. »

Les partenaires remaquent que plus les entreprises consomment de données, plus le coût par transaction est un critère qui importe pour maîtriser les dépenses. En parallèle, les entreprises cherchent de plus en plus à abandonner les solutions propriétaires au profit de plateformes Open Source compatibles avec le Cloud et capables de s'intégrer rapidement aux environnements de données. Pour inaugurer l'initiative MariaDB Labs, Intel et MariaDB collaborent à une base de données open source innovante à l'aide d'une architecture de stockage désagrégé orientée Cloud. Les travaux de recherche porteront plus particulièrement sur l'utilisation d'un stockage basé sur les journaux des transactions et partagé pour répondre aux besoins de persistance des bases de données distribuées et permettre ainsi une récupération et un clonage rapides via un processus de reprise automatisé.