IBM FRANCE

L’IoT représente une opportunité inédite pour l’ensemble des développeurs dans de très nombreux secteurs d’activité. La plate-forme Watson...

Lire la suite

MicroDelta Rework : une imprimante 3D pour tout le monde ?

Par:
francoistonic

ven, 23/12/2016 - 18:25

eMotion Tech a dévoilé mi-octobre sa nouvelle imprimante 3D, de type reprap, la microdelta rework. Il s’agit d’un format classique dit delta avec 3 moteurs. Il la propose à environ 400 € en kit. Le constructeur met en avant :

  • le montage intuitif et seulement 3 heures de montage
  • fonction d’auto-calibration
  • extrudeur en aluminium supportant tous matériaux. 
  • Une option montage sera proposée début 2017… 

Nous l’avons reçu à la rédaction début décembre. Le colis pèse quelques kilos et contient l’ensemble des éléments. Attention à avoir un espace de travail dégagé et bien plat. Il faut obligatoirement du matériel pour monter la bête : tournevis, clés Allen, pinces et de la patience. Il faut imprimer le guide de montage et le guide d’utilisation. Le guide montage est clair et plutôt bien fait même si certaines étapes ne sont pas simples à comprendre. 

Au final, l’ensemble est plutôt robuste et stable. Nous avons eu la surprise d’avoir des courroies trop courtes, petite erreur de logistique mais rien de grave. Certaines options sont décrites dans le guide d’utilisation.

La partie logicielle fonctionne sur Windows, OS X et Linux. Nous utilisons l’outil Repetier-Host Mac, la version Windows est plus récente. On s’y perd un peu au départ mais le guide d’utilisation est là pour nous aider et définir les premiers paramètres. L’usage des commandes directes pour calibrer, commandes Gcode, est pratique. Il suffit de fixer la sonde et de la connecter. 

Au final

Les 3 heures d’assemblage se sont transformés en 6h et tout n’est pas terminé. Nous avons refait plusieurs fois les branchements du câblage sur la carte électronique, refait la tension des courroies. Nous avons retiré le cache au niveau des interfaces de connexion (à la base) car il gênait le branchement du câble USB, problème dixit le support du constructeur, très réactif. 

Pour le moment, nous en sommes encore à l’étape de calibration. Les premiers démarrages ont dévissé certaines vis qu’il a fallu remettre en place. Les serres-câbles se détachent parfois. L’imprimante, avec les différents ventilateurs, dégage un bruit non négligeable. Et maintenant, nous devons régler des problèmes dans le fonctionnement des moteurs. Cela prend un peu de temps, quitte à formater la carte SD et remettre le dernier firmware.

Nous espérons profiter des fêtes pour terminer les opérations de calibration et imprimer notre premier objet…

La suite au prochain épisode