La visualisation à l’ère de la Réalité Virtuelle

Gros plan sur la fabrication et l’ingénierie.

Si les outils de conception 3D existent depuis quelque temps déjà, la consumérisation de la réalité virtuelle fait émerger des solutions de visualisation à un rythme sans précédent. La visualisation a atteint un tel niveau que les concepteurs peuvent désormais créer des images photoréalistes de produits dans des environnements naturels avec plus de rapidité et de précision.

Lire le livre blanc

Microsoft annonce le standard .NET 2.1

Par:
fredericmazue

jeu, 08/11/2018 - 16:53

Environ un an après la publication du standard .NET 2.0 et après deux mises à jour de .NET Core 2.1, Microsoft considère qu'il est temps de faire évoluer cette norme afin d'y inclure de nouveaux concepts, ainsi qu'un certain nombre de petites améliorations.

Microsoft prévoir d'ajouter 3 000 API dans le standard .NET 2.1, la plupart de ces API étant toutes nouvelles.

Notamment, des API viendront pour travailler avec le Span<T> qui a été ajouté a .NET Core 2.1. Pour mémoire, Span<T> est un type de tableau qui permet de représenter la mémoire gérée et non gérée de manière uniforme et qui prend en charge le découpage (slicing) sans copier. Span<T> est utilisé dans les contextes où la performance est importante, car il aide à réduire les allocations mémoire ainsi que les opérations de copie en mémoire.

L’écosystème .NET a toujours fait un usage intensif de fonctionnalités dynamiques telles que la réflexion et l'émission de réflexion. Emit est souvent utilisé comme outil d’optimisation des performances ainsi que comme moyen de générer des types à la volée pour des interfaces de proxy. C'est pourquoi beaucoup de développeurs ont demandé à ce que l'émission de réflexion soit incluse dans le standard .NET. Avec .NET Standard 2.1, vous aurez accès à la génération de code léger (LCG) ainsi qu’à l’émission de réflexion.

Viendront encore les DbProviderFactories qui permettront aux applications et bibliothèques d'accéder à des sources de données ADO.NET sans en connaître leurs types spécifiques au moment de la compilation, par une simple sélection parmi des instances DbProviderfactory enregistrées, sélection faite sur la base d'un nom qui peut être lu, par exemple, dans un fichier de configuration.

Le processus de spécification du standard .NET 2.1 est en cours et sa progression peut être suivie sur GitHub.