Retard de livraison de Programmez! 214

Les abonnés recevront le n°214 avec retard. Un problème technique sur le film plastique utilisé lors du routage a retardé de plusieurs jours la mise sous pli et les dépôts à La Poste. Compte-tenu des délais postaux d’acheminement, les abonnés recevront leur magazine à partir d’aujourd’hui 10 janvier.

Nous sommes sincèrement désolé de ce retard. Merci de votre fidélité à la revue Programmez!

François Tonic - Directeur de la publication & rédacteur en chef de Programmez!

IBM FRANCE

L’IoT représente une opportunité inédite pour l’ensemble des développeurs dans de très nombreux secteurs d’activité. La plate-forme Watson...

Lire la suite

Microsoft arrête le support de Windows Phone 8.1 et tout le monde annonce la mort de Windows Phone !

Par:
francoistonic

jeu, 13/07/2017 - 12:28

Comme nous l’avons publié le 12 juillet, Microsoft a officialisé la fin du support de Windows Phone 8.1. Annonce somme toute logique et correspondant au cycle normal des produits Microsoft. Mais étonnement, cet arrêt a été perçu comme la mort de Windows Phone par de nombreux médias notamment en France ou comme sa mort annoncée. Windows Mobile 10 est toujours supporté et devrait l’être au moins jusqu’en 2020. Son avenir est très incertain notamment sur la partie matériel, aucune grosse annonce depuis de nombreux mois. Une rumeur veut que Microsoft travaille sur une version totalement refondue qui sortirait, ou pas, en 2018. Mais pour le moment, Windows Mobile 20 est toujours (officiellement) en vie.

Oui, Windows Phone 8.x est mort, oui beaucoup d’utilisateurs équipés d’un smartphone Windows utilisaient cette version mais Windows Mobile n’est pas (encore) mort. Cependant, il faut reconnaître l’échec de Microsoft sur la mobilité malgré les qualités de l’OS (notamment sur la partie interface et des fonctionnalités). Le rachat, coûteux, de Nokia n’aura pas eu l’effet attendu pour l’éditeur. La partie Surface marque aussi le pas et n’est pas le succès que l’on aurait pu en attendre mais l’avenir nous dira si ces terminaux ont pu une pertinence ou non sur le marché.

François Tonic