IBM FRANCE

Michel Lara, Architecte Cloud au sein d’IBM France, nous délivre sa vision sur les changements opérés chez IBM ces dernières années....

Lire la suite

Microsoft IBM et Intel refusent d'ouvrir leur code à la Chine

Par:
fredericmazue

lun, 05/12/2016 - 11:25

Parce qu'ouvrir leur code serait pour ces sociétés comme montrer leurs bijoux de famille, commente The Register qui donne l'information :-)

Le mois dernier, la Chine a promulgué une nouvelle loi sur la cyber sécurité exigeant que les entreprises étrangères communiquent le code source de leurs applications lorsque celles-ci sont utilisées en Chine. Ceci afin que des spécialistes chinois puissent vérifier dans le code l'absence de faille de sécurité. Les entreprises ont 7 mois pour se conformer à cette loi.

Mais elles refusent et ont déposé un recours, indique le Wall Street Journal.

Le partage du code source ne peut prouver sa capacité à être sécurisé et contrôlable. Cela prouve seulement qu'il y a un code source, argumente Microsoft. Des mauvais esprits ajouteraient sans doute : parce que le code de Windows est trop embrouillé et illisible ;-) :-)

Pour Intel, communiquer le code nuirait à l'innovation et pourrait diminuer le niveau de sécurité de ses produits. Pour Big Blue, c'est encore plus direct : les datacenters utilisés uniquement pour du cloud computing commercial n'ont pas à être localisés en Chine.

Bien sûr, pour Microsoft, IBM et Intel, la sécurité n'est qu'un prétexte derrière lequel se cache une intention de voler leurs technologies.

Microsoft a toutefois proposé que son code soit lu par des techniciens des autorités chinoises, mais seulement dans un environnement fermé et hautement sécurisé. Ce que le gouvernement chinois a refusé.