Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Microsoft préparerait un navigateur basé sur Chromium

Par:
ftonic

mar, 04/12/2018 - 07:16

Info ou intox ? Windowscentral.com a publié un post sur un futur navigateur pour Windows 10. Celui-ci ne serait pas basé sur Edge et les moteurs de l’éditeur, mais sur le moteur Chromium, celui utilisé par Chrome ! Si l’information se confirme ce serait un retournement de situation énorme et l’échec de Microsoft sur les navigateurs. Pourtant, l’éditeur n’a pas ménagé ses efforts depuis IE 10 et surtout Edge qui devait relancer l’intérêt des utilisateurs. Mais il faut avouer que ce navigateur n’a jamais réellement convaincu et les développements n’ont pas été aussi rapides qu’annoncés. 

Ce projet aurait pour nom de code : Anaheim. Il utilise le socle Chromium et pourrait être le navigateur par défaut de Windows 10.  Si tel était le cas, quelle interface aurait ce navigateur ? Quel nom aurait-il ? Que faire de l’héritage Edge ?

Aujourd’hui, Webkit domine largement comme moteur de rendu. Google a fini par le forker sous le nom de Blink. Il fait partie de Chromium. Le fait que des développeurs Microsoft aient publié des contributions à Chromium, sur ARM, n’est sans doute pas innocent. Il y a quelques semaines, la rumeur voulait qu’une version ARM de Chrome soit en développement, avec l’aide de Microsoft (?). 

Pour le moment, le projet Anaheim n’a pas été confirmé par Microsoft et nous ne savons pas s’il existe réellement. Cependant, un tel projet aurait du sens pour Microsoft : en finir avec la guerre des navigateurs, disposer d’un navigateur avec les technologies web les plus récentes et utiliser une base technique reconnue et open source qui évolue constamment. 

Open Source First.