La visualisation à l’ère de la Réalité Virtuelle

Gros plan sur la fabrication et l’ingénierie.

Si les outils de conception 3D existent depuis quelque temps déjà, la consumérisation de la réalité virtuelle fait émerger des solutions de visualisation à un rythme sans précédent. La visualisation a atteint un tel niveau que les concepteurs peuvent désormais créer des images photoréalistes de produits dans des environnements naturels avec plus de rapidité et de précision.

Lire le livre blanc

Quand les humains prennent le travail des robots doués d'intelligence artificielle

Par:
fredericmazue

lun, 09/07/2018 - 18:28

L'intelligence artificielle étant une technologie qui évolue vitesse grand V en ce moment, on se pose naturellement la question de savoir si les robots, dotés de cette intelligence artificielle, vont à terme prendre leur travail aux humains. Personne n'imagine que pour le moment, ce sont bien souvent les humains qui prennent leur travail aux robots :-)

C'est pourtant le cas, à lire cet étonnant article du Guardian. L'article souligne que l'intelligence artificielle est un sujet très ardu, et pour l'instant, l'intervention humaine est de toutes façons capitale, afin que les machines 'apprennent' correctement. Une intervention plus ou moins désirable. Souvent moins, comme par exemple lorsque des développeurs lisent vos emails afin d'entrainer une I.A

L'intelligence artificielle c'est très ardu, et pour certaines entreprises, ça l'est même beaucoup trop, nous apprend le Guardian.

Il est difficile de construire un service alimenté par l'intelligence artificielle. Tellement difficile qu'en fait, il est moins cher et plus facile d'amener les humains à se comporter comme des robots que de faire en sorte que les machines se comportent comme des humains, souligne le journal.

"L'utilisation d'un humain pour faire le travail vous permet de passer outre un certain nombre de défis techniques et de développement commercial. Cela n'est pas évolutif évidemment, mais cela vous permet de construire quelque chose et de sauter la partie difficile dès le début", a expliqué au Guardian Gregory Koberger, PDG de ReadMe, qui assure connaître beaucoup de cas ce genre.

Selon le journal, ne sont pas rares les entreprises qui font carrément semblant d'avoir développé une technologie d'I.A évolutive auprès des investisseurs, alors qu'en réalité la dite technologie n'a de fondement que l'intelligence humaine. Tout comme le Turc mécanique ou l’automate joueur d'échecs de Johann Wolfgang von Kempelen,. Le Turc mécanique est un célèbre canular construit à la fin du 18ème siècle : il s’agissait d'un prétendu automate doté de la faculté de jouer aux échecs, mais qui dissimulait en fait un humain, qui était le véritable joueur.. 

Attention... la prochaine fois que vous parlerez avec un chatbot, ne dites pas n'importe quoi, car c'est peut-être un humain que vous avez au bout du fil... :-)