Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Référencement : Google pénalisera bientôt les sites qui se chargent lentement sur mobiles

Par:
fredericmazue

jeu, 18/01/2018 - 16:09

Google va mettre à jour son moteur de recherche. Cette mise à jour est baptisée speed update : les nouveaux algorithmes tiendront compte du temps de chargement d'une page.

Le temps de chargement d'une page n'est pas une nouveauté dans le moteur de recherche Google. Mais jusqu'ici, cela ne concernait que les requêtes faites depuis des ordinateurs de bureau.

Dans un billet, Google annonce qu'elle va ajouter ce critère pour les requêtes effectuées sur mobiles.

Les gens veulent trouver des réponses à leurs questions aussi vite que possible – les études montrent que les gens se soucient vraiment de la vitesse de chargement d'une page. Bien que la vitesse ait été utilisée dans le classement depuis un certain temps, ce signal concernait les recherches sur ordinateur. Aujourd'hui, nous annonçons qu'à partir de juillet 2018, la vitesse de la page sera un facteur de classement pour les recherches sur mobile écrit Mountain View.

Et Google de donner quelques conseils aux webmasters pour évaluer les performances de leurs sites sur mobile.

De leur côté, les webmasters peuvent se demander si ça vaut la peine d'entreprendre des travaux. C'est une bonne question, et c'est une question récurrente avec Google. En effet aucune quantification des répercussions sur le classement n'est donnée. Comme d'habitude...

La «speed udapte», comme nous l'appelons, n'affectera que les pages qui offrent l'expérience la plus lente aux utilisateurs et n'affectera qu'un faible pourcentage de requêtes. Il applique le même standard à toutes les pages, quelle que soit la technologie utilisée pour construire la page. L'intention de la requête de recherche est toujours un signal très fort, donc une page lente peut toujours être très bien classée si elle a un contenu intéressant.

Bref, comme toujours avec le référencement Google, le flou le plus artistique est entretenu.

Surprenant : Google ne parle pas du tout de sa technologie AMP, pour Accelerated Mobile Page. Est-elle destinée à être abandonnée ? Est-ce encore utile de l'implémenter si l'on a des pages qui chargent très vite sur mobile ? Allez savoir...

Dans le doute, les webmasters choisiront probablement de travailler sur les deux fronts.