IBM FRANCE

Michel Lara, Architecte Cloud au sein d’IBM France, nous délivre sa vision sur les changements opérés chez IBM ces dernières années....

Lire la suite

Retour sur le conférence Unite Europe 2017

Par:
Loic Kempf

jeu, 06/07/2017 - 14:16

C’est du 27 au 29 juin que se tenait à Amsterdam la 3ème édition de la Unite Europe, une conférence organisée par Unity, leader sur le marché des moteurs de jeu vidéos.

La conférence a pour but de présenter les dernières nouveautés du moteur, mais aussi et surtout de réunir la communautés de développeurs Unity, venus de toute l’Europe et du monde entier pour échanger sur leur moteur favori. Au total, ce sont 1 400 développeurs qui ont répondu présent et qui ont pu assister aux quelques 70 conférences sur des sujets variés allant de l’optimisation des performances à la monétisation des jeux en Réalité Virtuelle, tout en passant par des retours d’expériences de développeurs de jeu Unity, le tout dans le beau cadre de la Westgazfabriek.

La mouture 2016 de la Unite se concentrait sur la restructuration des releases d’Unity, les nouveaux services tels que Unity Collaborate, ou encore son nouveau modèle économique par abonnement, un nouveau modèle qui d’après le PDG d’Unity John Riccitiello a été, malgré quelques mécontents, bien accueilli par la communauté, permettant à Unity de conforter sa position dominante sur le marché.

Cette année l’éditeur a choisi de concentrer ses annonces autour des outils à destination des artistes, avec pour objectif avoué de leur donner la main sur l’outil afin de pouvoir intégrer directement leurs créations de manière autonome, sans avoir besoin de faire des allers-retours avec un développeur, améliorant ainsi grandement le workflow et permettant des gains de productivité pour tous les intervenants d’un projet.

Joignant les actes à la parole, Unity a consacré la majeure partie de la keynote d’introduction à faire une démonstration du portage du jeu Shadow Tactics en version mobile.

Cela a permis de présenter Timeline, une des grandes nouveautés à venir dans Unity 2017.1, un outil visuel permettant de faire interagir les objets du jeu, les animations, les sons et les caméras, sans aucune ligne de code une fois que la logique a été mise en place par le programmeur. Unity 2017.1 intégrera par ailleurs nombre d’améliorations comme les Sprite Atlas 2D ou VR Works et sera déployée au courant du mois de juillet (la version release candidate est quant à elle déjà disponible en téléchargement).

A noter que cet outil a été utilisé pour réaliser la fameuse démo technique Adam, qui a d’ailleurs remporté de très nombreux prix.

Ensuite, c’était au tour de la fonctionnalité Cinemachine d’être présentée en détails. Aux manettes, Adam Myhills, Head of Cinematics, ayant passé plus de 20 ans à travailler sur des systèmes de caméra pour les plus gros studios, nous montre avec quelle facilité déconcertante il est possible d’implémenter un système de caméra intelligent dans votre jeu. On peut par exemple en quelques clics faire que la caméra suive un personnage et sélectionne les meilleurs plans automatiquement, remplaçant ainsi un travail fastidieux et long de sélection manuelle. Cerise sur le gâteau, il est possible d’effectuer les réglages de la caméra en mode play, permettant ainsi d’itérer très rapidement et d’avoir le rendu désiré au plus vite.

L’année dernière déjà, Unity avait montré un court métrage intitulé The Gift, réalisé entièrement dans l’éditeur. Nul doute qu’avec ces nouveaux outils, la tendance va s’accroitre et on ne serait pas surpris de voir de gros studios franchir le pas et produire leurs créations sur Unity, offrant ainsi à l’éditeur une opportunité supplémentaire de se diversifier et ne pas se cantonner uniquement à la création de jeu, comme c’est le cas avec les applications de réalité virtuelle.

La VR, justement, était au centre de toutes les attentions à cette Unite avec plusieurs conférences dédiées. Si selon Tony Parisi, la démocratisation de la réalité virtuelle auprès du grand public n’est pas pour tout de suite, notamment du fait d’appareils encore trop chers, Unity occupe le terrain en proposant aux développeurs tous les outils dont ils ont besoin pour réaliser des expériences immersives et leur donner de la visibilité.

C’était notamment le cas avec les stands Made With Unity où la VR avait la part belle. Mention spéciale à Beat Saber, un jeu sur HTC Vive dans lequel il faut découper des cubes arrivant sur vous à pleine vitesse, au rythme d’une mélodie endiablée.

Revenons à la keynote de présentation en précisant que toutes les démos utilisaient les nouveaux outils collaboratifs d’Unity, à savoir Unity Collaborate et Unity Cloud Build, qui vont dorénavant faire partie du package Unity Teams, qui sera payant pour les utilisateurs de l’édition personnelle d’Unity (mais gratuit jusqu’à octobre 2017).

On notera au passage des ajouts sympathiques dans Unity Analytics, notamment les Remote Settings, permettant d’effectuer des actions live dans les jeux.

Pour conclure la keynote, c’est Joachim Ante, fondateur d’Unity et CTO, qui est venu sur scène et a présenté le C# job system, un outil permettant d’écrire du code multithreadé de manière simple et rapide permettant d’exploiter au maximum les architectures multi-coeurs. Le résultat sur une simulation de boids était tout simplement bluffant. Malheureusement, il faudra attendre un certain temps avant que cela soit intégré dans une release.

Nous avons ensuite eu le droit à un aperçu de Project Forest, une nouvelle démo qui exploite les tous nouveaux outils de rendu graphiques du moteur comme le nouveau système d’éclairage, ou le tout nouveau Scriptable Rendering Pipeline, dont les détails seront annoncés à la Unite Austin.

La keynote s’est achevée avec la présentation de l’initiative Unity Without Borders visant à faire participer les développeurs de jeu rencontrant des problèmes pour obtenir des visas, notamment depuis le travel ban américain, à la conférence Unite Europe. Le développeur camérounais Kiro'o Games, premier et pour l’instant seul studio de jeux vidéo du Cameroun, était présent et a pu partager une autre vision de la conception de jeux.

Entre les conférences, on en profite pour faire un tour sur les stands du hall central dans lequel tous les partenaires de l’écosystème Unity sont présents et pour poser ses questions techniques aux experts Unity présents sur place. On se lance également dans de longues discussions avec les autres développeurs présents et on revient forcément de cette Unite 2017 avec plein d’idées en tête que l’on veut s’empresser de mettre en oeuvre une fois de retour devant son éditeur.