Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

RIM veut sauver sa tête et le Blackberry

Par:
francoistonic

jeu, 12/04/2012 - 18:53

Au siège de RIM près de Paris, ce 12 avril, l’équipe du constructeur veut rassurer la presse et donc les utilisateurs. RIM est toujours là et même en forme. Mais l’art de manier les chiffres n’est pas donné à tout le monde et certains arguments chiffrés se sont retournés contre eux, mais cette présentation esquisse aussi la réorientation du constructeur largement engagée depuis quelques semaines : entreprise, administration de parcs mobiles.

Comme pour rassurer, on nous martèle plusieurs chiffres : 77 millions d’utilisateurs, + 75 % en 2011 en zone Europe, 70 000 applications, une gamme Blackberry 7 élargie en attendant la 7.1, disponible très bientôt, le million de tablettes Playbook vendues depuis sa disponibilité. Sauf que on rappellera qu’Apple a vendu 37 millions d’iPhone sur le dernier trimestre 2011 (seulement 3 mois), 3 millions de « nouvel iPad » en 3 jours, et écoule plus de 15 millions de tablettes par trimestre ! Sans compter Android qui ne cesse de progresser. Ce duo infernal écrase tout et fait beaucoup de mal à RIM et à Nokia. Oui, RIM réussit à séduire le grand public (surtout les jeunes) avec sa messagerie instantanée mais n’arrive pas à réellement concurrencer les deux leaders de la mobilité.

Résultat ? La partie grand public risque d’être la victime de la nouvelle stratégie du constructeur : retour aux fondamentaux d’entreprise ! Cela passe par la partie serveur et l’administration des parcs mobiles (smartphone et tablette). Pour ce faire, RIM propose la gamme Mobile Fusion qui comprends le serveur BES, BES Express, Device Service, Universal Service et Mobile Fusion Studio. Pour RIM, l’important est de gérer et de déployer les parcs mobiles qu’ils soient Blackberry, Playbook, iOS ou Android ! L’ouverture est la priorité même si le niveau fonctionnel n’est pas le même entre une gestion Blackberry et iOS / Android, dixit RIM, fautes d’API disponibles.

RIM veut ici profiter à plein de l’irruption en entreprise des terminaux personnels qui font le plein d’Apple et de Google ! Mais cette stratégie logicielle sera-t-elle suffisante ? Sans doute pas. Blackberry OS 10, prévu vers septembre, sera déterminant.