La visualisation à l’ère de la Réalité Virtuelle

Gros plan sur la fabrication et l’ingénierie.

Si les outils de conception 3D existent depuis quelque temps déjà, la consumérisation de la réalité virtuelle fait émerger des solutions de visualisation à un rythme sans précédent. La visualisation a atteint un tel niveau que les concepteurs peuvent désormais créer des images photoréalistes de produits dans des environnements naturels avec plus de rapidité et de précision.

Lire le livre blanc

Robogami : concevez et imprimez en 3D vos robots pliables

Par:
admin

lun, 28/08/2017 - 15:26

Fascinant pour les geeks et makers de haut vol : une équipe du MIT a développé un outil de conception de robots imprimables en 3D constitués de pièces "2D" pliables faciles à assembler. Cet outil a été inspiré par l'Origami, l'art du pliage japonais, d'où son nom : Robogami.

Robogami permet de définir un robot en quelques minutes et de l'assembler en un heure ou deux. Si l'utilisateur est avancé, vous vous en doutez bien. Cette perspective alléchante est possible car l'outil de conception contient un large catalogue de pièces prédéfinies. Nous sommes à la croisée des chemins entre l'origami et le Lego en fait :-)

L'outil de conception est très évolué. Si vous choisissez de mauvais composants, par exemple des roues inadaptées, l'outil vous le signalera. Robogami va même très loin dans l'assistance de conception. Si par exemple le robot que vous concevez est trop lourd, l'outil vous le signalera et vous fera des suggestions pour corriger le tir.

Une idée géniale, ainsi commentée par Cynthia Sung, doctorante au MIT et co-auteur de Robogami: "L'impression 3D permet de fabriquer des structures complexes et rigides, tandis que le pliage de formes 2D permet le prototypage rapide de structures légères mais résistancesCette approche nous permet de cumuler les avantages."

Mais un robot, il faut de l'électronique pour piloter les capteurs et autres moteurs qu'au final il faudra bien monter sur cette carcasse origamisée. Et là c'est autre paire de manches, direz-vous.

Non, car les chercheurs du MIT ont vraiment pensé à tout : les robots peuvent être pilotées par une carte de type Arduino, sans même écrire du code : "Le logiciel du robot peut-être généré à la volée à partir des modèles de locomotion pré-définis Robogami, L'utilisateur n'a qu'à y définir la trajectoire souhaitée." soulignent les chercheurs du MIT.

Robogami est écrit en C++ pour sa partie calcul et conception des robots, en C# pour sa partie interface utilisateur.

Son code peut-être téléchargé sur GitHub. Réservé aux geeks avancés.