Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Saviez-vous que Google vous fait travailler gratuitement à votre insu ?

Par:
fredericmazue

mer, 10/02/2016 - 15:33

Ceci bien sûr dans le plus grand secret, mais depuis quelques jours l'information circule à vitesse grand V.

Depuis le 22 janvier très exactement, date à laquelle Gabriela Rojas-Lozano, une habitante du Massachusetts a déposé une class action  - ou recours collectif - contre Google.

Dans cette plainte, Gabriela Rojas-Lozano accuse Google de vous faire travailler à votre insu et d'en tirer des revenus. La plainte concerne le service reCaptcha bien connu. Gabriela Rojas-Lozano s'est étonnée de devoir renseigner non pas un, mais deux mots, lors de son inscription à Gmail.

Selon la plainte, le premier mot est utilisé selon le but de tout système de Captcha : s'assurer que celui qui remplit le formulaire en ligne est bien un être humain. Jusque là, tout est normal.

Mais le second mot serait puisé parmi des bases de mots qui n'ont pas été reconnus par la technologie optique de reconnaissance de caractère (OCR) de Mountan View. Google utilise ce service pour numériser des livres, pour Google Maps, mais aussi pour des tiers, dont le New York Times, pour ses travaux de numérisation.

Ainsi, sune fois que Google s'est assurée que vous n'êtes pas une machine, elle vous fait travailler à la place de ses machines, pour ce que celles-ci n'ont pas su faire, et facture le service. Ce qui selon la plaignante, mérite réparation financière.

La justice n'a toutefois pas suivi, du moins pour le moment. Le juge, Mme Jacqueline Scott Corley, qui a examiné la plainte, a estimé que la plaignante n’apportait pas la preuve que les quelques secondes prises par les internautes pour compléter le CAPTCHA méritaient compensation.

Commentaires

C'est tellement évident ! Tu parles d'un secret... Je le savais (m'en doutais) et ça ne m'a pas choqué plus que ça.Après tout, le reCaptcha est aussi un service gratuit offert aux sites. Faut être Américain (US) pour penser qu'on peut faire un procès pour ça...

Note : il y a aussi la variante qui montre des numéros de maisons dans les rues. Visiblement utilisé par Google Maps / StreetView...