Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Shadow : un ordinateur virtuel sur le cloud pour les gamers

Par:
fredericmazue

jeu, 30/11/2017 - 16:19

Les accros aux jeux vidéos, les gamers, ont besoin de machines haut de gamme, apportant la puissance nécessaire pour faire tourner des titres toujours plus ébouriffants, mais toujours plus gourmands en ressources. Des machines plutôt onéreuses.

La startup française Blade apporte une solution pour les gamers : Shadow. Il s'agit d'une machine virtualisée dans le cloud, que Blade considère être le PC du futur.

Shadow veut éviter aux gamers de changer leurs machines tous les deux ans, et leur propose, moyennant un abonnement de 30 à 45 euros par mois, de disposer d'un ordinateur dernier cri. Sur son vieux coucou, ou même sur une tablette ou un téléviseur Android, le gamer télécharge une application qui émule les capacités d'un PC à 1600 euros selon Blade.

A travers cette application, le gamer dispose de 8 threads dédiés d'un processeur serveur Intel XEON, 12 Go de RAM, une carte graphique NVIDIA haut de gamme dédiée pour une image en Full HD ou en 4K et 256 Go de stockage.

L'ombre au tableau est qu'il faut au moins une connexion Internet ADSL de 15 Mbps. Ce qui est une performance technique selon Blade qui au départ envisageait de réserver Shadow aux connexions en fibre optique. Shadow ne fonctionne pas en mode hors connexion.

La startup Blade compte 70 personnes. Elle a levé 65 millions d’euros pour sa solution Shadow. Elle a passé des partenariats avec des opérateurs de datacenters, dont Equinix. Blade est en train de s’installer aux Etats-Unis.

Shadow a été lancé publiquement hier, alors que 5 000 personnes l'utilisaient déjà. Blade a pour objectif d'atteindre 100 000 utilisateurs de Shadow d'ici fin 2018.

Site : https://shadow.tech/

Commentaires

Terminal As A Service... Si ça prend, c'est peut-être le moment d'investir dans les DataCenters...