Disponibilité de Programmez! #240

Programmez! #240 sera disponible en deux étapes :
A partir du 7 mai : disponibilité du PDF. Envoi de la version papier aux abonnés et disponibilité dans notre boutique en ligne.
27 mai : sortie du numéro dans les kiosques.

Abonnés papier : Nous mettons Programmez! #240 PDF à votre disposition dans votre compte utilisateur sous un onglet dédié en attendant. Pour y accéder, il vous suffit de saisir votre n° d'abonné (ou éventuellement le ressaisir comme pour l'accès aux archives) dans votre compte utilisateur, si ce n'est pas déjà fait. Si vous ne connaissez pas votre numéro d'abonné, vous pouvez l'obtenir à cette page. Si vous ne possédez pas encore de compte utilisateur, il vous suffit d'en créer un.

Silicon Cowboys : l'incroyable histoire de Compaq

Par:
admin

mer, 01/04/2020 - 07:51

Si vous avez regardé la saison 1 de Halt & Catch Fire, vous connaissez l’histoire : une petite société texane défie le géant IBM en voulant créer un compatible PC, en « copiant » le BIOS… Et proposer une machine novatrice : une véritable portable et non un transportable ! Derrière cette histoire, il y a la véritable histoire de Compaq qui va bouleverser l’informatique et définitivement imposer le PC.

Le Compaq Portable va se vendre à +50 000 exemplaires dès la première année. Ridicule au regard d’IBM mais qui marque pourtant un tournant. Nous sommes en 1983. Dès l’année suivante, IBM réagit avec son premier portable qui, comble de l’ironie, est plus lent et surtout pas 100 % compatible PC. A partir de là, Compaq ne va cesser de doubler / tripler de taille chaque année. 

Et pourtant IBM essaie, en vain, de reprendre en main un marché qui lui échappe de plus en plus : profusion de modèles et surtout une vigoureuse stratégie pour violation de brevets. Compaq finira par payer pour ne pas s’enliser dans une guerre perdue d’avance. 

Les brèches apparaissent ici et là. Intel ose franchir un pas important en ne proposant plus en exclusivité les nouveaux processeurs à IBM. Au printemps 1987, IBM veut frapper un grand coup avec une toute nouvelle architecture : le PS/2. IBM a beaucoup investi, propose de très belles innovations mais la rupture est trop brutale pour les millions de PC déployés en entreprise. Le PS/2 ne permet pas de récupérer les nombreuses cartes d’extension ISA 8 & 16 bits. Compaq va alors jouer et gagner la partie en regroupant plusieurs constructeurs et surtout avec l’appui d’Intel et de Microsoft autour du standard EISA. Cette architecture permet de continuer d’utiliser les anciennes cartes ISA. Septembre-octobre 1989, les premiers PC EISA sortent. IBM a définitivement perdu le marché PC. Compaq va dépasser le milliard de ventes et apparait comme le grand vainqueur. 

Et pourtant, 2 ans plus tard, Compaq est en crise : les fondateurs partent 1 à 1, la concurrence des constructeurs japonais et l’arrivée de machines moins chères mais aussi efficaces font trembler Compaq. Le constructeur perd pour la 1ere fois de l’argent malgré un fort investissement en Europe. 

En 9 ans, Compaq connaît une croissance insolente, sort vainqueur de son bras de fer avec IBM et va définitivement imposer en 1989 le Wintel. Mais finalement, les années 90 ne seront pas l’apogée de Compaq mais d’un autre Texan : Dell.

Le documentaire Silicon Cowboys retrace cette incroyable aventure. Actuellement disponible sur Netflix.