IBM FRANCE

Nous allons voir dans ce qui suit comment déployer un bot sur IBM Bluemix et comment le rendre accessible depuis une page web, Facebook...

Lire la suite

SQLI s’engage aux côtés du CIRAD et du Ministère des Affaires Etrangères pour la réduction de la fracture numérique nord-sud

Par:
fredericmazue

lun, 23/01/2006 - 00:00

Le CIRAD, mandaté par le Ministère des Affaires Etrangères, a retenu SQLI pour la conception et la réalisation d’une plate-forme d’information et de communication fédérant l’ensemble

des chercheurs de 13 pays d’Afrique : le projet SIST (Système d’Information Scientifique et Technique). Un projet ambitieux de 3M€ sur trois ans, dans un environnement “full OSS” comprenant notamment la réalisation d’un générateur de sites Web et le développement d’un méta-moteur de recherche fédérée ultra-performant.

Les deux volets stratégiques de ce Système d’Information consistent en :
- la réalisation d’un site Web générique*, déployable dans les 13 pays couverts par le projet et paramétrable selon les contraintes et les besoins de chaque pays.
- la réalisation d’un ensemble d’outils* favorisant l’échange, la production et la diffusion d’informations scientifiques et techniques, parmi lesquels le très novateur méta-moteur de

recherche fédérée, un agrégateur d’actualités scientifiques en ligne, un diffuseur sélectif d’information, un moissonneur d’archives ouvertes institution-nelles (OAI), un requêteur de

base de données en ligne, un Wiki, un forum, etc...

L’ensemble du dispositif repose sur une architecture Open Source standard (Linux, Apache, MySql et PHP) et le choix s’est porté, pour le développement de la plate-forme SIST, sur la

solution SPIP-Agora. Ce framework a été enrichi de nouvelles fonctionnalités spécifiques développées par SQLI pour répondre à l’ensemble des exigences du projet SIST. Ces ajouts ont

été intégralement reversés à la communauté du logiciel libre ; la technologie du SIST est donc entièrement libre de droit et d’utilisation.

Le CIRAD dispose désormais d’une plate-forme répondant à l’ensemble de ses objectifs visant à offrir aux 13 premiers pays d’Afrique bénéficiaires du projet, un Système

d’information et de communication performant, simple, ergonomique, intuitif et entièrement gratuit.