Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

TechDays 2015 : geek in da house, énormissime session !

Par:
francoistonic

jeu, 12/02/2015 - 10:25

Tout commence par une longue DJ pour faire patienter les centaines de geeks et de développeurs qui attendent LA session de la journée. Sur scène, nous avons du lourd : Stan, David, Arnaud (DJ pour l’ambiance), Laurent, Sébastien. 

Laurent rappelle comment il a connecté des capteurs en tout genre dans le jardin et comment ces capteurs et sondes sont sécurisées, bonjour les voisins… Et d’expliquer attention à la qualité de certaines sondes trop sensibles aux ondes. L’architecture pour connecter et exposer les données sur un site web : Azure, services mobiles Azure, Spark.IO pour faire une passerelle entre les couches. Côté programmation : Visual Studio. On trouve du Netduino et de l’Arduino, du REST, TypeScript (faut pas déconner, JavaScript c’est trop compliqué). Puis, on passe à la cave à vins. Jusqu’à présent, tout était géré par une feuille Excel. Mais ce n’est pas très WAF compatible (vous savez : comment faire accepter à sa femme, son homme la technologie, un achat un peu cher pour un joujou geek). Laurent nous présente donc un nouveau système intégré avec portail web, QRCode sur chaque bouteille, idéale pour gérer les stocks et suivre ce que l’on boit… Au départ, l’option RFID était envisagé mais finalement, “RFID c’est chaud tout de même”. Par contre, QRCode + lumière trop forte = pas facile à scanner en live !

Puis on passe à un des plus fous de l’équipe de la session : Stan (et David C). Là, tout part rapidement en vrille notamment à cause d’un déménagement, l’un aux US, l’autre pour une transhumance de 300 mètres dans la même rue. Et là les problèmes arrivent. Ou comment passer de 100 mo en connexion web à 2,3 mo ! Oui mais non… Plusieurs mois à maudire la ligne toute pourrie. Pour les US, les déboires ne sont pas loin non. “Ouais, aux US, la technologie est top, etc. etc. Ben finalement, non”. Et les arbres ne sont pas les amis des connexions ultra rapides. Solution : une double connexion pour éviter les problèmes mais pour basculer automatiquement d’une ligne à une autre, il fallut investir dans du matériel CISCO (c’est WAF compatible). Et notre cher, David C. explique comment à tout connecter : alarme, capteur vidéo, capteur de pression, etc. Par contre, attention à ne pas courir devant ces capteurs de pression, très sensible (si, si, histoire vécue) ni à laisser les chats en liberté…

Autre problème : les coupures fréquentes d’électricité. Sur ce, David C., nous ressort l’énormissime échelle écureuil. Avertissement : âme sensible, fermez les yeux. Description :

  • mode gamin : bon allez, on prend la bougie, pas super pratique pour utiliser les ordinateurs et regarder les films. 
  • mode mickey : un peu mieux mais non.
  • mode normal : l’hôtel
  • mode geek : capteur solaire, bon comme il est à Seattle, il faudrait un capteur à pluie…
  • mode ultra geek : groupe électrogène, bien mais “je veux du courant normal”. Donc…
  • mode super connard : un monstre de 20kw ! “Euh, on vous le livre à quel hôpital ?”

Le mode super connard n’est pas forcément WAF mais pour faire passer le monstre, on installe un switch automatique en cas de panne et pour éviter la moindre microcoupure, on injecte de solides onduleurs. + sauvegarde tous les NAS sur le Cloud…

Stan nous reparle ensuite de son chat. Dans le chapitre précédent, il a fallu contrôler la consommation de croquettes du chat à distance via le R2C2, le restau-chat… Nouveau logement, nouvelles habitudes du chat qui boit au robinet de la salle bain. On passerait son temps à attendre le chat (ouvrir le robinet, attendre). Comment automatiser ? Un réservoir, une pompe, un capteur de présence, un tuyau, le tout connecter à la box domotique pour fixer l’ouverture de l’eau durant 2 minutes. Et voilà comment on invente le concept énormissime du WaaS : l’eau à la demande. Vous êtes heureux et le chat est content !

On enchaine rapidement sur un des geeks les plus fous des TechDays : Sébastien Warin. Les années précédentes, nous avions eu droit à sa maison connectée, au miroir connecté et intelligent. Mais nouvelle maison = nouvelle possibilité geek pour tout automatiser (volée, portes, portails, etc.). Première mission : on recâble toute la maison, le jardin, avec + 600 de câbles et des dizaines de prises ethernet, usb. Faut pas déconner ! On installe une belle baie réseau (indispensable) et surtout, comme le miroir était un peu bruyant et donc pas très waf, on déporte toute la machinerie, dans le garage. En fait, le garage est le lieu le plus geek pour être installé tout et n’importe quoi et être finalement super waf compatible.

Tout y passe : thermostat, audio, alarme, volet, sonde pour visualiser tous les avions qui passent (là ok il faut être un peu mode “super connard” sur l’échelle écureuil). Pour automatiser tout ça : on trouve des arduino, du web, du réseau, de l’électronique pour connecter les compteurs, etc. Mais là, la honte du geek arrive. une énorme fuite d’eau à cause d’une soupape de sécurité… Bon là résoudre le problème. On installe un contrôleur du compteur d’eau : lecteur du compteur avec une série de photo et tout un système pour traiter les images pour lire tous les chiffres ! Tout cela va permettre de créer des tableaux de bord et même inventer un concours : celui qui prend la douche la moins consommatrice d’eau. Mais généreux dans l’âme, notre geek autorise les longues douches le soir après une longue journée. Mais avec une limite de 100 litres. Et là attention : on a le niveau “super connard” qui reprend le dessus  avec “le plan sortie de sortie”. Si tu dépasses les 100 litres, les lumières de la salle de bain s’éteignent et on t’ordonne de sortir tout de suite de la douche. Alors, si tu respecte les consignes, la lumière revient ! Enorme !

Bref, une énorme session ! A regarder d’urgence et immédiatement sur le replay du live de la TechDays TV ! Ainsi que toutes les sessions lives du jour 2

François Tonic