Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Wind River intègre Python et LLVM

Par:
francoistonic

mer, 13/11/2019 - 11:27

Wind River est un des principaux fournisseurs de systèmes temps réels pour les matériels embarqués. Avec l’arrivée des nouvelles plateformes, le besoin de prototypage rapide, l’éditeur se devait de sortir des usages traditionnels (aéronautique, défense, industrie) pour adresser les développeurs. Un gros travail a été fait depuis environ 2 ans pour redéfinir les modèles de développement. Oui, le modèle natif est toujours utilisé mais tous les développeurs et usages n’en ont pas besoin. C’est pour cela que VxWorks, l’OS temps réel, intègre Python, LLVM et une toolchain complète. Il propose aussi le support de Boost et du langage RUST ! Une des lignes directrices de ces changements était de proposer des technologies modernes non embarquées dans un monde embarqué. Notez que Wind River utilise une implémentation CPython pour le langage. 

Si le système supportait déjà GCC, l’arrivée de LLVM va au-delà du compilateur car LLVM apporte toute une infrastructure de compilation et d’outils dédiés aux développeurs. L’arrivée de Python permet de répondre à une demande des entreprises et des utilisateurs. L’idée n’est pas forcément de mettre en production des projets Python mais de pouvoir prototyper rapidement un PoC, un projet, une application. Et il est possible de faire communiquer des éléments natifs et du code Python même s’ils fonctionnent dans des « environnements » isolés. La librairie Boost, pour la partie C++, répond aussi à cette modernité des couches techniques et de développement du système. Elle est aujourd’hui beaucoup utilisé par les développeurs natifs. Pour rappel, l’éditeur supporte C++ 17. 

VxWorks fonctionne en 32 et 64 bits, sur ARM, PowerPC, Intel. Concernant la plateforme RISC-V, pour le moment, l’éditeur n’a rien annoncé. 

Au-delà du RTOS, vous pouvez aussi voir quelques projets sur lesquels les équipes travaillent dans les labs Wind River : Azure IoT SDK, AWS IoT Device, Google Cloud IoT Core SDK, OpenCV, ROS 2 (OS robotique) ou encore TensorFlow pour Wind River Linux. 

François Tonic