PARUTION DE PROGRAMMEZ #246 LE 12 MAI

Suite aux annonces du gouvernement français sur la crise du Covid, fin mars dernier, nous avons été contraint de décaler la sortie de Programmez! #246. Le numéro sortira le 12 mai. Les mesures de confinement ont perturbé le bon fonctionnement du magazine. Nous sommes désolés pour ce retard.

Windows est un malware selon Richard Stallman

Par:
fredericmazue

lun, 15/09/2014 - 14:40

Ce week-end, Richard Stallman était présent à la fête de l'Humanité, et il y a donné une conférence. Richard Stallman, nous le connaissons, ne fait en général pas dans la dentelle, ni dans la nuance. Disons qu'il joue son rôle de gourou du logiciel libre.

C'est donc sans surprise que dans son discours il a commencé par rappeler ce qu'est un logiciel libre et quels en sont les bienfaits. Puis il a décrit à contrario ce qu'il appelle les logiciels privateurs. Il a comme il se doit pris Windows comme exemple. Un logiciel qu'il qualifie ni plus ni moins de malware qui maltraite ses utilisateurs.

C'est du Richard Stallman... mais aussi, cela mérite d'être considéré. Depuis quelques temps, de nombreux d'utilisateurs se sont dit 'maltraités' par Windows 8. Alors on se dit que Microsoft, qui a pourtant et paradoxalement aussi beaucoup avancé sur le plan de l'open  source, devrait sans doute tenir plus compte dans l'esprit de ce que répète RMS à longueur de conférences. Voici un extrait choisi de sa conférence à la fête de l'Humanité. Apple en prend aussi pour son grade, histoire de faire bonne mesure.

"Un exemple produit privateur qui fait tous les types de malveillance, que vous connaissez tous certainement s'appelle Microsoft Windows. Les menottes numériques se voient. Microsoft vous empêche de faire des choses, mais vous ne pouvez accéder au code source pour le corriger. Les portes dérobées sont présentes, elles sont cachées, mais nous en connaissons 3. Et une porte dérobée dans Windows est universelle, c'est à dire que Microsoft peut imposer n'importe quel changement sur la machine de l'utilisateur. Une fonctionnalité malveillante qui n'est pas encore présente peut apparaître du jour au lendemain. Et la censure est une fonctionnalité nouvelle dans Windows 8 et sa version mobile. Microsoft censure certaines applications, l'utilisateur n'est même plus libre d'installer les programmes de son choix. Il est limité à ce qui est approuvé par Microsoft depuis sa boutique d'applications. C'est de la censure, cela devrait être illégal. Mais les états sont du côté des propriétaires, pas des utilisateurs. Windows se qualifie littéralement de malware, c'est à dire de programme conçu pour maltraiter les utilisateurs. Ce mot est souvent utilisé pour qualifier des virus, mais peut s'appliquer à des programmes comme Windows. Mais Windows n'est pas unique, Mac OS, le système d'exploitation d'Apple est un malware aussi. Le système des iThings, les monstres numériques d'Apple est bien pire et possèdent tous les 4 types de malveillances."

:-)