Disponibilité du magazine en kiosques

Suite à la faillite de plusieurs sociétés de distribution de presse (journaux et magazines), conséquence de la liquidation judiciaire de Presstalis, des centaines de kiosques et points de vente de presse ne reçoivent plus du tout, ou très partiellement, de magazines, dont Programmez!.

En attendant que la situation puisse revenir à la normale, la meilleure solution est l’abonnement.

Le top des langages en entreprises

Par:
francoistonic

ven, 24/08/2018 - 12:04

Cloud Foundry a dévoilé une étude sur les langages utilisés pour développement les applications d’entreprise. Sans grande surprise, nous retrouvons les grands classiques que nous voyons dans d’autres classements :

Java 1er
JavaScript 2e
C++ 3e
C# 4e
Python 5e

Ce classement est intéressant car il montre les tendances actuels pour les projets d’entreprise : JavaScript est fortement présent, notamment avec l’ensemble des dérivés et des frameworks. C++ et C# restent des valeurs sûres du développement. Python, en 5e, n’est pas une surprise mais simplement une confirmation de l’importante du langage et sa présence devrait logiquement se développer, même si en 6 mois, le langage a perdu sa première place. JavaScript a fait un bond de 3 place.

L’étude met en avant 2 zones géographiques, l’Amérique du Nord et l’Asie. Et on constate une différence notable :
- Amérique du nord : JavaScript et Java dominent
- Asie : Java et C++ dominent

Pour l’Europe, l’étude n’indique pas de tendances particulières.

François Tonic

Commentaires

Et "COBOL" qui assure 90% des transactions financières et bancaires ?                                                                    Vous l'oubliez ou bien est il méprisable aux yeux de ceux qui ne le connaissent pas ?                                         COBOL est incontournable, de même que les Mainframes pour traiter de très grands flux de données (compagnies ferroviaires, ect...) et de très nombreux flux financiers exigeant une sécurité absolue (Banques, Assurances, Transactions financières internationales...) et une fiabilité à toute épreuve.

bonjour,

sur ce top spécifiquement, ce n'est pas programmez! qui l'a réalisé. nous ne faisons que reprendre l'étude. 

sur cobol, programmez! ne l'oublie pas. nous faisons un point sur le marché, les acteurs, les évolutions dans le prochain numéro qui sort cette semaine, Programmez! n°221.

Cobol est un langage des années 70 qui bien que très répandu dans certaines grandes entreprises, n'est plus enseigné. Ce n'est pas du mépris, c'est la réalité. Les temps changent, il faut faire avec.

Je suis enseignant. J'ai appris Cobol en 1990 puis UNIX en 1995 puis Java en 1998 et HTML en 2000. Aujourd'hui j'enseigne notamment PHP, HTML, CSS, JS, JSON, SQL, Java, MVC et Android. Je travaille sur Github, Google Drive/Doc, j'écris en Markdown avec VSCode et je ne désespère pas apprendre ReactJS et un outil d'intégration continu bientôt.

Cobol bien que rapide et bien plus simple que des langages comme Java ne peut pas être une solution d'avenir quand on parle d'Internet, de micro-services, d'applications mobiles, de Cloud, d'API, d'objets connectés ou d'open Source.

Peut être un "monument" pour le Cobol mais dans ce cas, rendons plutôt hommage à Grace Hopper.

Si si, il y a toujours de la formation COBOL. Le problème de Cobol est celui du legacy code qui est tellement gigantesque qu'il faut bien en faire le support. Les première générations de cobolistes disparaissant les remplaçants arrivent et le travail est bien payé.
Le mieux serait de tout remplacer, mais apparemment ce n'est pas pour tout de suite.
J'ai eu à selectionner un programmeur pour une entreprise. Celui-ci ne programmait que Cobol, après un entretien, il n'était effectivement pas 'utilisable' pour autre chose...

<troll>

Voilà qui semble donner raison à Edsger Dijkstra quand il disait "L'utilisation de COBOL mutile l'esprit; son enseignement devrait donc être considérée comme une infraction pénale."

:-D

</troll>

Etonnant en effet ! 

COBOL est très répandu dans les entreprises et ne pas le voir dans un top 5 me parait louche .... 

Après avoir travaillé dans une dizaine d'entreprise dont plusieurs SSII, je n'ai jamais vu un seul projet cobol. D'ailleurs ce langage tiens a mes yeux plus de la légende urbaine que de la réalité du terrain alors dire qu'il est très utilisé.... tout est relatif