Ajouter un commentaire

Par :
Nathalie Gonzalves

jeu, 03/01/2013 - 12:37

Alors que sur le marché des services informatiques, la situation est compliquée, le marché de l’hébergement semble bien résister à la crise. Jusqu’en 2012, ce secteur a connu une hausse de 8%, et des études récentes s’entendent sur le fait que cette tendance ne devrait pas faiblir.

Mais quels sont donc les critères qui donnent tant d’essor à ce secteur, et peut-on craindre un ralentissement ? Quelques éléments de décryptage dans cet article... Par Nathalie Gonzalves, Ivision, hébergement professionnel et infogérance.

De multiples facteurs favorisent aujourd’hui l’essor du marché de l’hébergement et en particulier de l’hébergement professionnel, en France. Une demande plus importante et l’évolution de certains usages en entreprises semblent expliquer pourquoi, malgré des contraintes budgétaires croissantes, les entreprises continuent d’investir massivement dans l’hébergement et l’externalisation.

Une demande plus importante

En quelques années, Internet a pris une place de plus en plus importante, s’installant au cœur de tous les foyers français, mais également à tous les échelons des entreprises. Avec une progression du nombre de sites e-commerce atteignant pour la France 22% en 2012, selon des données communiquées par les 7 plateformes sécurisées de paiement membres du panel PSP iCE/Fevad , les besoins en hébergement de qualité, avec une bonne accessibilité et vitesse de chargement, ont progressé. De la même manière, qu’il s’agisse d’exigences économiques ou de nouvelles normes pour les administrations, les sites internet d’entreprises et d’organisation ont de plus en plus besoin de solides garanties concernant les délais de rétablissement en cas de panne. Autant de facteurs qui jouent en faveur d’un Internet plus professionnalisé et de l’essor du marché de l’hébergement.

L’évolution des usages en entreprise

De plus, avec l’utilisation de plus en plus intensive de terminaux mobiles, ordinateurs portables, tablettes, téléphones mobiles, avec une consommation de plus en plus importante de vidéos en streaming, le développement des relations professionnelles via la vidéo conférence et les séminaires web (« webinars »…), les entreprises ont davantage besoin d’accéder à leur données de façon fluide et rapide. Ainsi, de plus en plus d’entreprises bénéficient d’une infrastructure virtualisée, de services d’externalisation et d’infogérance informatique.

Zoom sur les opérateurs

Mais qui sont donc ces hébergeurs qui se taillent la part du lion, sur ce marché en bonne santé et en forte croissance ? Plusieurs types de prestataires co-existent, des grossistes en hébergement, aux hébergeurs à valeur ajoutée, en passant par ceux qui proposent de la colocation d’espaces sécurisés. On retrouve également sur ce marché  des sociétés spécialisées dans l’infogérance, ou encore des opérateurs de la télécommunication. Coté infrastructures technologiques, la France possède environ 140 datacenters sur son territoire, ce qui la place au rang de quatrième parc mondial, derrière les USA, le Royaume Uni et l’Allemagne. On y retrouve différents types de salles d’hébergement, des “cages”, des racks, des suites, des cabinets ou encore des espaces de colocation.

Hébergement professionnel : comment rassurer les décideurs IT

Les préoccupations vis à vis de de la sécurité des données sont fondées et légitimes : au vu de l’importance du capital informationnel des entreprises, il est nécessaire de pouvoir en toutes circonstances récupérer ses données, que ce soit suite à une panne matérielle ou à un changement de prestataire. En confiant leurs données à un prestataire, les entreprises s’inquiètent de ne plus maîtriser leur système d’information.

Autre crainte : une part très importante de ces données est stockée aux USA. Qu’en est-il de la confidentialité et de l’utilisation des données dans ces cas de figure, alors que la législation aux États Unis traite ce problème très différemment par rapport à la France ?

Enfin, dernière préoccupation des entreprises : avec leurs besoins importants en bande passante, et qui ne cessent d’augmenter, les prestataires seront-ils capables d’assurer un trafic de qualité ?

Pour les société d'hébergement professionnel, il est vital de pouvoir trouver des réponses à ces questions. Ainsi, ces sociétés se doivent de proposer à leurs clients une qualité de service irréprochable et un support technique de qualité et disponible. Elles doivent également proposer à leurs clients des garanties de continuité ou de rétablissement de services, ainsi que des engagements en termes bande passante et sur la fréquence des sauvegardes, en fonction des besoins des clients. Enfin, une clause de réversibilité doit garantir une restitution totale des données et de la documentation en cas d'arrêt de la prestations.

Nathalie Gonzalves, Ivision, hébergement professionnel et infogérance www.ivision.fr

 

A propos de l'auteur

Nathalie Gonzalves

Filtered HTML

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur :-)
 BBBB   V     V   AA   EEEE  X   X 
B B V V A A E X X
BBBB V V AAAA EEE X
B B V V A A E X X
BBBB V A A EEEE X X