Ajouter un commentaire

Par :
Guillaume Le Tyrant

mar, 16/09/2014 - 14:50

Ca y est, la grande messe Apple est passée, et avec elle son lot de nouveautés. Parmi les actualités que tous attendaient se trouve bien évidemment l’iPhone 6. L’annonce du dernier né d’Apple a suscité un grand intérêt déjà plusieurs semaines avant la Keynote du 9 septembre, et soulevé de nombreuses questions quant aux nouvelles fonctionnalités qui allaient être annoncées. Et cet intérêt massif a été suscité tant chez les consommateurs que les entreprises !

En effet, les stratégies de mobilité étant de plus en plus développées au sein des entreprises, la sortie de nouveaux Smartphones peuvent faire craindre aux DSI une complexification de leur métier quant à la gestion de toutes ces flottes d’appareils mobiles hétérogènes. Et ces questions de gestion de la mobilité devraient aller en s’intensifiant puisque l’on sait que désormais dès qu’un constructeur de Smartphone sort un nouveau modèle, ses concurrents enchaînent ensuite à leur tour par de nombreux autres lancements. Et ces avalanches de nouveautés devraient a priori se développer à un rythme encore plus soutenu ces prochaines années.

Mais, ces nouveaux terminaux sont-ils si importants ?

Aujourd’hui, la diversité des utilisations des outils mobiles - qu’il s’agisse de Smartphones ou autres devices mobiles - au sein de l’entreprise amène les DSI à adopter une gestion plus granulaire de la mobilité, et à délaisser la gestion des périphériques pour une gestion centrée sur les applications mobiles et SaaS et les données qu'ils contiennent, ainsi que le transport entre ces périphériques et le réseau de l'entreprise. Cette nouvelle façon d’envisager la gestion de la mobilité permet aux organisations d’appliquer des politiques sélectives, affranchies des devices, et fondées sur des cas d'utilisation spécifiques, des profils utilisateurs bien particuliers,  la propriété de l'appareil en question, les exigences de l'industrie dans laquelle l’employé évolue, et d'autres variables. Le MDM continue bien évidemment de jouer un rôle important dans le contrôle et la sécurisation des flottes d’appareils mobiles, mais l’EMM prend de plus en plus d’ampleur, ce dernier permettant d’administrer dans son ensemble toutes les typologies d’usages, dont les applications représentent une partie de plus en plus stratégique.

Ce qui compte réellement, ce sont les applications !

Cette expansion de la mobilité d'entreprise et la simplicité de sa gestion sont rendues possible par des stratégies et des technologies permettant de rendre n’importe quelle App disponible sur n’importe quel appareil mobile. Aujourd'hui, les applications mobiles ne représentent pourtant que 8 pour cent des applications dans l'entreprise ; Les services IT doivent maintenant permettre aux collaborateurs de l’entreprise d’avoir à disposition une multitude d’applications, qu’elles soient Web ou SaaS. Pour rester productifs peu importe l’appareil utilisé et le lieu, les utilisateurs doivent être à même d’accéder à n’importe quel type d’application depuis leurs espaces de travail mobiles, et ce avec la même simplicité, sans avoir à se préoccuper du type d’application utilisé (professionnel ou personnel). Cette stratégie permet également de s’assurer que chaque employé, peu importe le Smartphone ou l’OS utilisé, de nouvelle ou d’ancienne génération,  puisse accéder aux mêmes types de données aussi simplement et rapidement. 

A propos de l'auteur

Guillaume Le Tyrant
Product Marketing Manager EMEA, Citrix

Filtered HTML

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur :-)
  GGG   TTTTTT  RRRR   RRRR    AA  
G TT R R R R A A
G GG TT RRRR RRRR AAAA
G G TT R R R R A A
GGG TT R RR R RR A A