Ajouter un commentaire

Par :
Jérôme Louvel

lun, 19/01/2015 - 15:08

Par la voix de Jérôme Louvel son fondateur, Restlet dévoile  ses prédictions 2015 pour le marché des APIs. Celles-ci sont au nombre de trois pour l’année qui débute  APIs. Celles-ci sont au nombre de trois pour l’année qui débute : les APIs comme moteur de la monétisation des big data, l’expertise dans les APIs comme compétence clé pour les développeurs et l’apparition des API scientists, (lointains) cousins des data scientists.

Les APIs comme moteur de la supply chain numérique facilitant la monétisation des big data

2014 a été l’année des big data. Jamais nous n’avions constaté autant de déploiements big data que lors des douze derniers mois. Les technologies big data ont atteint un nouveau stade de maturité qui les rend véritablement « enterprise-ready », et ce à grande échelle. Les résultats de l’implémentation de ces technologies commence déjà à produire ses premiers résultats, tant au niveau de l’amélioration de l’efficacité et de la productivité des processus clés des entreprises, que dans le renforcement des prises de décision grâce à la prise en compte de sources et de formats de données toujours plus nombreux.

Mais ces améliorations de productivité ne sont que la partie émergée de l’iceberg. En effet, le big data permet aussi aux entreprises de repenser entièrement leur modèle économique, en se reposant sur une nouvelle ressource commerciale : la donnée.

Les plus gros défis auxquels sont confrontées les entreprises est le déploiement de leur supply chain numérique afin de livrer ces données à leurs consommateurs. Les API Web, basées sur REST, offrent un haut niveau de standardisation et fournissent la flexibilité nécessaire à la fois en termes de back-office et de processus de publication.

La monétisation réussie des big data passera par des APIs qui permettent aux consommateurs de données d’accéder et d’utiliser facilement et rapidement ces données.

L’expertise dans les APIs, une compétence clé sur le CV d’un développeur

Les API web sont un concept simple, tout du moins sur le papier. Mais même si des plateformes comme APISpark accompagnent des profils non techniques dans la création et le déploiement d’APIs robustes et performantes, développer et utiliser des API complexes restent un défi pour de nombreux développeurs.

Ces dernières années, les compétences IT les plus recherchées se situaient principalement autour du big data. Les développeurs étaient fortement encouragés à apprendre et à maîtriser MapReduce ou Spark, avec des primes et avantages significatifs à la clé. Ces compétences sont évidemment nécessaires. Toutefois, celles-ci ne permettent pas de monétiser les big data, et pour cela, la maîtrise des complexités du développement des APIs web est tout aussi importante. Ces mêmes développeurs auraient tout intérêt en 2015 à passer du temps sur les frameworks de développement d’APIs Java comme Restlet Framework mais aussi sur des langages de description comme Swagger ou RAML, des langages de markup de données comme JSON ou YAML et plus généralement de se familiariser avec toutes les concepts de l’architecture REST.

Les « API Scientists », le profil émergent en 2015

En 2014, nous avons observé une chasse aux meilleurs data scientists. De la même façon, l’explosion de l’économie des API va créer un besoin pour un nouveau profil de développeur, capable de réutiliser des APIs existantes, publiques ou privées, provenant de partenaires ou de l’extérieur, pour créer des applications flexibles et agiles. D’une certaine façon, ce mode de création d’applications est la nouvelle ère du développement orienté objet, version 21ème siècle.

Pourquoi ce parallèle avec le data scientist ? Les développeurs d’applications de nos jours doivent maîtriser à la fois la technologie (les langages d’appel et de publication d’APIs, la programmation pour la création de liens entre les différentes APIs…), les paramètres business (identifier les bonnes APIs, les types de contrat, les équations économiques…) et les aspects opérationnels (plateformes de déploiement, fiabilité, contrôle, niveaux de services… ). Seul un développeur disposant d’une profonde expertise dans tous ces domaines, pourra créer des applications reposant sur des APIs apportant la flexibilité souhaitée à son entreprise. Dites bonjour à votre nouveau développeur préféré, l’API scientist.

2015 sera l’année de l’explosion de l’API Economy. Toutes les entreprises ont compris les enjeux liés au big data et la question de leur monétisation est leur prochain défi. Les APIs web sont la solution claire à ce problème et ce constat va créer de nombreux opportunités pour Restlet et pour tous les développeurs qui sauront maîtriser les technologies liées à la création et à la gestion des APIs,” commente Jérôme Louvel, fondateur de Restlet

A propos de l'auteur

Jérôme Louvel
Fondateur de Restlet

Filtered HTML

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur :-)
 FFFF  FFFF   SSS   W     W  PPPP  
F F S W W P P
FFF FFF SSS W W W PPPP
F F S W W W P
F F SSSS W W P