Ajouter un commentaire

Par :
Eric Gallas

jeu, 22/10/2015 - 11:01

Bien que nous n'en soyons pas encore à nous déplacer dans des voitures volantes ou à l'aide de hoverboards, les personnages Marty McFly  et Doc Brown du film Retour vers le futur 2 n’avaient pas encore anticipé l'Internet et les smartphones.

Ces technologies ont bouleversé les entreprises dans n’importe quel secteur en mettant le logiciel au centre de leur stratégie. Personne n'aurait pu prédire cela il y a 30 ans. Le Mainframe en revanche reste une constante: il existait déjà en 1985, année où se déroule l'action du film ; est encore présent aujourd'hui ; et est même plus présent aujourd'hui qu'il ne l'aura jamais été.

Mais le mainframe de 2015 n’est pas tout à fait le même superordinateur imaginé par Doc. Il fait aujourd’hui tourner des applications utilisées au quotidien par des consommateurs avec une évolutivité, une fiabilité, une stabilité et une sécurité sans égales dans le monde de l'informatique. Nous considérons désormais comme normal de pouvoir consulter l'état de notre compte en banque au beau milieu de la nuit, ou de changer de siège pour un prochain vol depuis une application mobile. Les données doivent être transmises du mainframe à la plateforme mobile afin d'assurer une expérience utilisateur positive ; dans le cas contraire, nous passerons à une autre application plus performante. C'est bien évidemment ce que les entreprises cherchent à éviter.

C'est dans ce contexte que les mainframes prouvent une fois de plus leur valeur dans l'économie des applications. À l'heure où de plus en plus d'entreprises migrent vers des plateformes cloud de type PaaS ou SaaS, il est inutile de chercher à réinventer la roue. Les défis de ces transformations sont tous compensés par les avantages que les mainframes apportent aux centres de données et aux entreprises entières. Voici cinq leçons que le cloud peut apprendre de ces superordinateurs :

  • Le mainframe fournit une architecture multitenant permettant à un très grand nombre d'individus de partager la même machine de façon sécurisée et efficace.
  • Le mainframe permet également de dimensionner un environnement de façon dynamique sans avoir à en assurer le provisionnement.
  • Le mainframe offre à chaque utilisateur des performances uniques avec un nombre de machines réduit au minimum nécessaire.
  • Le mainframe permet de garder l'œil sur la capacité utilisée par chaque application. Cette supervision précise offre une meilleure visibilité sur le fonctionnement de différents éléments et leurs performances
  • Le mainframe permet de prendre en charge des milliers d'utilisateurs avec une poignée d'administrateurs informatiques.

Même si le mot « mainframe » peut être amené à disparaître, les fonctionnalités offertes par cette plateforme resteront utiles.

L'Internet et les smartphones ont changé le monde à un point que Marty McFly n'aurait jamais pu imaginer en 1985. Parions que dans 30 ans, nous ferons un nouveau retour vers le futur et découvrirons que le mainframe (ou tout autre nom alors utilisé pour le désigner) sera encore de la partie ! 

A propos de l'auteur

Eric Gallas
Directeur Général de CA Technologies France

Eric Gallas est Directeur Général de CA Technologies France. CA Technologies est un éditeur de logiciels qui accompagnent les entreprises de tous les secteurs dans leur transformation numérique en s’appuyant sur des solutions de développement, de gestion de la performance et de sécurité, disponibles sur tous les environnements (mainframe, distribué, cloud, mobile).

Filtered HTML

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur :-)
 ZZZZZ  EEEE  TTTTTT  PPPP   W     W 
Z E TT P P W W
Z EEE TT PPPP W W W
Z E TT P W W W
ZZZZZ EEEE TT P W W