Ajouter un commentaire

Premier accident mortel impliquant un véhicule autonome

Par:
fredericmazue

mar, 20/03/2018 - 16:00

L'accident s'est produit à Tempe dans l'Arizona, dimanche 18 mars dans la nuit. Le véhicule impliqué est un véhicule autonome appartenant à Uber.

Il n'y a pas que Google qui travaille sur les véhicules autonomes, loin s'en faut. Les véhicules autinomes sont un des enjeux majeurs de demain pour les constructeurs, et aussi pour Uber, qui rêve de transformer son service de voitures avec chauffeur en un service de voitures sans chauffeur avec l'intention d'économiser leur rétribution.

La majorité des entreprises qui travaillent sur la question des véhicules autonomes font leurs essais dans l'Arizona dont le climat sec se prête bien aux essais. L'accident a eu lieu dans la ville de Tempe dans la nuit de dimanche 18 mars. Le véhicule autonome expérimental impliqué, appartenant à Uber, fonctionnait en mode autonome, avec un opérateur humain au volant, mais qui ne conduisait pas.

Une femme, Elaine Herzberg, âgée de 49 ans, a traversé la route en dehors du passage clouté, en poussant sa bicyclette à côté d'elle. C'est à ce moment que le véhicule, qui roulait à 60 km/h l'a percutée. Aucune trace de freinage n'a été relevée sur le lieu de l'accident, ni avant, ni après l'impact. Elaine herzberg a succombé de ses blessures à l'hôpital.

Uber a immédiatement annoncé la suspension de ses tests et a déclaré : nos coeurs sont avec la famille de la victime. Nous coopérons avec la police de Tempe et les autorités locales qui enquêtent sur cet accident.

Un accident qui va bientôt évidemment (re)lancer le débat sur la fiabilité des véhicules autonomes et sur les capacités d'une machine à réagir correctement face à des comportements humains imprévisibles.

En 2016 déjà, un accident mortel s'est produit, mais dans des circonstances différentes. Le conducteur d'une Tesla S s'était tué alors qu'il avait engagé le mode Autopilot de sa voiture. La voiture s'est encastrée dans un camion dont ses capteurs n'avaient pas repéré la présence. Toutefois l'enquête avait conclu que la responsabilité de l'accident n'inccombait pas au système Autopilot mais au conducteur de la voiture. Tesla avait alors plaidé : Autopilot n’est pas une technologie de conduite autonome, les conducteurs doivent rester attentifs à tout moment pendant la conduite.

Filtered HTML

Plain text

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur :-)
 BBBB   M   M  H  H   AA   ZZZZZ 
B B MM MM H H A A Z
BBBB M M M HHHH AAAA Z
B B M M H H A A Z
BBBB M M H H A A ZZZZZ